Mon compte

La connexion est en cours ...
×
Inscription

Articles

Religion

La Mecque : début du 34eme concours international de Coran

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Mecque : début du 34eme concours international de Coran

Dimanche matin a débuté dans la ville sainte de Makkah la 34eme édition du concours international de mémorisation et de récitation du Quran al karim réunissant plusieurs participants des quatre coins du monde.

Un concours mondial

Chaque année depuis maintenant trente-quatre ans, le Royaume d’Arabie Saoudite organise un concours mondial de tadjwid et  de récitation du Livre Saint. Cette année cent soixante-quatre concurrents de cinquante-trois pays différents se sont rendus en Terre Sainte pour y participer. Le ministre saoudien des Affaires Etrangères a déclaré : «  Chaque année de plus en plus de jeunes musulmans sont motivés à prendre part à ce concours qui joue un rôle majeur dans la propagation du message Divin que renferme le Quran. »

L’objectif de ce grand concours est de motiver la jeunesse musulmane à apprendre et mémoriser le Quran, le réciter de façon correcte en appliquant les règles de tadjwid ainsi que d’en étudier la signification et l’interprétation des versets. Chaque participant pourra accomplir la Omra et visiter la mosquée du Prophète salallahou ‘aleyhi wa salam, dans la ville sainte de Médine. Quant aux gagnants des prix substantiels leurs seront accordés y compris une bourse pouvant leur être utile dans la poursuite de leurs études coraniques. Le Ministre a également encouragé tout musulman homme ou femme à apprendre le Quran mais surtout à mettre en pratique dans la vie quotidienne, les enseignements divins qu’il contient, se concurrencer dans son apprentissage et ainsi parfaire son islam.

Des candidats français

En tant que Oumma du Prophète alayhi salat wa salam chaque membre du concours fait notre fierté et notre admiration mais il est vrai que cette année encore 4 élèves français (plus précisément de l’île de la Réunion) ont particulièrement retenu notre attention et notre soutient autant par leur connaissances du saint Quran que par leurs jeunes âges. Il s’agit de Bhattai Mohammad Harris (14 ans) et Omarjee Ridwan (14 ans) dans la catégorie cinq Juz ainsi que Muhammad Chafi Yaqoub Gangat (24 ans) et Roubil Ali Bakr (18 ans) dans la catégorie dix Juz.

L’an dernier déjà le jeune Wacil Patel alors âgé d’à peine 13 ans avait remporté la deuxième place sur le podium dans la catégorie cinq Juz. Qu’Allah récompense ces jeunes personnes ainsi que leurs professeurs d’Atyaboul Madariss à Saint Pierre ainsi que du Port sans oublier la madrassa Tahfidhoul Quran de Saint Denis de la Réunion.

Qu’Allah nous permette à nous aussi, ici, en Métropole de sortir de nos (futures) madrassa de telles perles ! Selon Othmane ibn Affan (radhiAllahu anhou), notre bien-aimé Prophète (alayhi salam) a dit dans le sens d’un hadith : « Le meilleur d’entre vous est celui qui a appris le Quran et l’a enseigné aux autres. »

Pour suivre le concours en direct : Lien 1  ou  lien 2
Page Youtube du concours : cliquez ici 

Muhammad Chafi Yaqoub Gangat :

Omarjee Ridwan

Par Jouwayrya

...

Lire la suite : La Mecque : début du 34eme concours international de Coran

Adhésion de la Palestine : la riposte d’Israël

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Adhésion de la Palestine : la riposte d’Israël

La réaction israélienne après le vote en faveur du statut de la Palestine en tant qu’observateur au sein des Nations Unies ne s’est pas faite attendre. Au lendemain du vote de l’Assemblée onusienne, Israël a annoncé la poursuite intensive de la colonisation en Cisjordanie ainsi qu’à Jérusalem-Est, et le gel des fonds palestiniens.

Colonisation et refus de verser les fonds palestiniens

En riposte au vote de l’Assemblée des Nations Unies, Israël a annoncé vendredi 30 novembre,des projets de construction de 3000 de logements dans les colonies juives en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Le risque de ces nouvelles implantations est de diviser la Cisjordanie en deux parties, étouffant davantage le peuple palestinien.

« Nous continuerons de construire à Jérusalem et dans tous les endroits qui figurent sur la carte des intérêts stratégiques d’Israël », avait déclaré le chef du gouvernement israélien lors du conseil des ministres dimanche dernier.

Le Gouvernement a en outre annoncé le gel des fonds dont le montant s’élève à environ 80 millions d’euros destinés à l’Autorité palestinienne. Dans le cadre des Conventions de paix provisoires conclues entre les deux entités, le Gouvernement israélien collecte des taxes pour l’Autorité palestinienne, qu’elle doit lui reverser. Selon Israël, le nouveau statut de la Palestine au sein de l’ONU, aurait violé ces conventions qui permettaient le transfert de fonds.

Ce n’est pas la première fois qu’Israël se venge contre la Palestine en refusant de rétrocéder les fonds. Pour l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO, Israël avait aussi gelé les fonds. Le ministre des Finances, Yuval Steinitz a même évoqué à la radio israélienne  « l’intention d’utiliser l’argent en déduction des dettes de l’Autorité palestinienne envers la Compagnie israélienne d’électricité ».

Ambassadeurs israéliens de pays européens convoqués

Les ambassadeurs israéliens de de Paris, Londres, Madrid, Stockholm et Copenhague ont été convoqués par les Ministères des affaires étrangères.

Paris et Londres ont fait savoir à leur ambassadeurs israéliens respectifs leur total désapprobation pour les projets d’extension de colonies juives en Cisjordanie, qui empêchent une quelconque paix de s’instaurer. Les gouvernements suédois et danois ont fait de même.

Alors que le Gouvernement londonien s’était abstenu de voter lors de l’Assemblée, le ministre des affaires étrangères a exprimé « la profondeur des inquiétudes du Royaume-Uni ».

Mercredi prochain, Benjamin Netanyahu se rendra en Allemagne. Le gouvernement allemand, qui s’était abstenu au cours du vote à l’ONU, s’est contenté de désapprouver la décision israélienne de poursuivre l’extension de la colonisation de la Cisjordanie.

Les critiques internationales fusent de toute part contre ces nouvelles décisions de l’Etat sioniste. Même Washington, allié sans faille d’Israël a fait part de son inquiétude. Tout le monde semble d’accord sur l’attitude israélienne comme obstacle à une quelconque paix, et solution à deux Etats. Des critiques, des préoccupations, des « malaises », des inquiétudes, mais tout cela ne se limitent qu’à des paroles. Aucune sanction concrète contre l’Etat israélien n’est encore évoquée.

...

Lire la suite : Adhésion de la Palestine : la riposte d’Israël

Arabie Saoudite : interdiction de fumer dans tous les lieux touristiques de Ryadh

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Interdiction de fumer

Quelques mois après l’entrée en vigueur de l’interdiction générale de fumer au sein des espaces publics, le Ministère de l’intérieur Saoudien a prononcé une nouvelle interdiction qui cette fois concerne les lieux touristiques jusque là exemptés. Désormais, il sera interdit de fumer au sein de tout lieu fréquenté par des touristes. Il s’agit notamment des hôtels, des appartements meublés, des agences de voyages et toutes les zones fermées où des activités touristiques sont organisées.

Cette mesure s’inscrit dans la lutte contre le tabagisme entamée il y a quelques mois en Arabie Saoudite. Le mois dernier, 242 restaurants et café de Jeddah ont du baisser leurs rideaux durant 24h et payer 600 Ryals d’amende pour avoir servi à leurs clients des chichas. En Août, un club de football professionnel avait imposé de lourdes sanctions financières à des groupes de joueurs surpris à fumer la chicha dans un café à Abu Dhabi, où l’équipe participait à un tournoi amical.

Au delà de son caractère illicite en islam, la cigarette et la chicha sont de véritables problèmes de santé publique. Au pays des deux Saintes mosquées, on compterait selon les chiffres officiels près de six millions de fumeurs, dont  800 000 adolescents et 600 000 femmes. Cette interdiction tombe donc à pic et vient clôturer la mise en place d’une série de mesures qui au final permettront à la société saoudienne et aux saoudiens de mieux se porter.

Crédit photo

...

Lire la suite : Arabie Saoudite : interdiction de fumer dans tous les lieux touristiques de Ryadh

Après Hambourg, la ville de Brême reconnaît les jours de fête musulmans

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Après Hambourg, la ville de Brême reconnaît les jours de fête musulmans

Après la mesure prise à Hambourg de reconnaître des jours fériés pour la communauté musulmane de la ville, c’est au tour de la ville de Brême de prendre cette décision.

Cette ville au Nord-Ouest de l’Allemagne, est donc devenue le second des 16 Etats fédéraux allemands à reconnaître les fêtes musulmanes.

Le maire, Jens Boehrnsen, a déclaré « Je suis ravi parce que l’islam et les musulmans font partie de notre ville et de notre vie ».

La signature entre la municipalité et les organisations musulmanes locales s’est faite le vendredi 30 novembre.

Cet accord permettra aux musulmans de prendre tranquillement leurs journées pour l’Aïd el Adha, Aïd el Fitr (marquant la fin du mois de Ramadan), et Achoura. Tout comme les chrétiens, les musulmans salariés, étudiants pourront prendre leur congé pour fête tranquillement ces jours sacrés. L’accord doit maintenant être ratifié parle le Parlement de l’Etat de Brême, et les autorités de la ville.

Ce respect religieux et cette reconnaissance est louable dans un pays détenant la plus grande communauté musulmane après la France, dans le continent européen. Selon des statistiques officielles, ils seraient plus de 5% de la population.

Crédit photo

...

Lire la suite : Après Hambourg, la ville de Brême reconnaît les jours de fête musulmans

Grande-Bretagne : les musulmans insatisfaits de la viande « halal » servie à leurs enfants

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Grande-Bretagne : les musulmans insatisfaits de la viande « halal » servie à leurs enfants

Les musulmans du Comté de Lancashire en Grande-Bretagne accusent l’administration locale de servir à leurs enfants de la viande halal non certifiée et appellent ainsi au boycott des repas dans les écoles.

De la viande halal non certifiée

Pour les musulmans du comté, seuls les organismes accrédités par le Consul des Mosquées de Lancashire (LCM) devraient être en mesure de fournir la viande halal aux écoles concernées et appellent donc à boycotter les repas jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée. C’est ainsi que le Conseil des Mosquées de Lancashire a fait parvenir à chaque famille musulmane du Comté un courrier explicatif leur conseillant de ne plus envoyer leurs enfants à la cantine : «  Les fournisseurs de produits halal ne sont accrédités par aucun organisme de certification en conformité avec les critères halal adoptés par le LCM. »

Selon Hanif Dudhwala, membre du LCM, il relève de la responsabilité de l’administration locale de mettre en place une alternative afin que les jeunes élèves de confession musulmane puisse se restaurer de manière correcte dans leurs établissements scolaires en mettant en place des repas composés de poisson ou encore des plats végétariens. Parlant d’une  grande injustice faite aux enfants musulmans, le LCM affirme avec détermination que : «  Des milliers d’enfants ont déjà été victimes de cela par le passé et on ne laissera pas une telle chose se reproduire à nouveau.»

Mais selon Geoff Driver, responsable de l’administration locale, cette dernière estime avoir fait preuve de rigueur et défend ses positions en affirmant que les fournisseurs avec qui elle collabore pour fournir les écoles en produits halal, sont accrédités et répondent à des normes rigoureuses en matière de santé alimentaire. Il a aussi argué que l’administration ne collaborerait pas avec des fournisseurs qui n’étourdiraient pas les bêtes avant l’abattage alors que cette méthode semblerait acceptable par la communauté musulmane dans le reste du pays.

Un débat qui n’est pas sans rappeler les récentes polémiques en France sur l’abattage rituel sauf qu’en Grande Bretagne, la communauté musulmane sait se faire entendre.

...

Lire la suite : Grande-Bretagne : les musulmans insatisfaits de la viande « halal » servie à leurs enfants