Vous devez vous connecter.

en attente ...
×
S'enregistrer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

génération identitaire

Samedi 20 octobre une centaine de militants du mouvement d’extrême droite Génération Identitaire ont pris d’assaut la mosquée de Poitiers. Une action programmée, préparée et organisée par le groupuscule qui n’est à priori pas passée inaperçue.

Selon une information de la radio RTL, la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI) et la direction des services de renseignement de la préfecture de police de Paris savaient que les militants préparaient une action.

La veille de l’assaut, les services de renseignement de Paris identifient 9 militants, multiplient les surveillances et les prennent en filature. Une surveillance qui va s’interrompre dans la nuit de vendredi à samedi après que les suspects aient franchis le périphérique sud direction Orléans. Les agents de la direction des services de renseignement de la préfecture de police de Paris reçoivent alors l’instruction d’interrompre la surveillance au motif qu’ils se trouvent trop loin de Paris et qu’ils n’étaient pas assez équipés pour poursuivre l’intervention. Aucun service ne pouvant prendre la relève à cette heure de la nuit, la surveillance s’arrête.

Le journaliste d’RTL parle de possible dysfonctionnement et s’interroge sur un possible loupé. L’assaut de la mosquée de Poitiers aurait probablement probablement pu être évitée.

...
Colors