Vous devez vous connecter.

en attente ...
×
S'enregistrer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La langue des gens du Paradis, les visites entre habitants et les tentes

Les habitants du Paradis posséderont des tentes, discuteront entre eux et se rendront visite mutuellement incha Allah. Mais comment sont les tentes au Paradis ? Quelle sera la langue des gens du Paradis ? Comment se dérouleront leurs visites ? Voici trois questions auxquelles nous tenterons de répondre en nous basant sur « Le Paradis » et « Les délices du Paradis », ouvrages respectifs des deux grands savants Ibn Qayyim al-Jawziyya et son élève Ibn Kathir (qu’Allah leur fasse miséricorde).

Les tentes « faites d’une seule perle creuse »

Les tentes présentes au Paradis ont été évoquées dans les paroles de notre Créateur. En effet, Allah dit : {Des houris cloîtrées dans les tentes, lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?} (Sourate 55 : Versets 72-73). L’existence des tentes au Paradis est donc une réalité qu’on ne peut nier.

La grandeur de ses tentes est indescriptible macha Allah, comme tout ce qui se trouve au sein de la Demeure Éternelle. Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) souligne que « nous trouvons cette mention dans les deux Sahih. La version retenue ci-dessous est celle de Muslim qui rapporte d’après Abu Musa al-Ach’ari que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le croyant possède certes au Paradis une tente faite d’une seule perle creuse et qui aura soixante coudées de longueur. S’y trouvent des épouses auxquelles il rend visite, sans que les unes ne soient visibles aux autres. » Dans la version d’Al-Bukhari, la largeur de la tente est de trente miles, dans une autre, elle est de soixante miles. » Ce qu’il faut retenir, c’est que la largeur de ces tentes est immense, par la Grâce d’Allah.

De plus, ses tentes sont d’une grande valeur et sont occupées par les Houris. En effet, Abu Soulayman dit : « Les Houris une fois créées, les Anges les entourent de tentes. » De même, les tentes possèdent des portes en or. Abu Bakr ibn Abu Ad-Dunya rapporte, d’après ibn ‘Abbas au sujet des Houris retirées des tentes : « La tente est faite d’une perle creuse, d’une longueur de trois miles et d’une largeur de trois miles également. Sa porte est d’or. Elle est entourée d’un espace de cent cinquante miles. De chacune de ses portes, s’introduit auprès de toi un Ange avec un présent de la part de son Dieu, Le Très-Haut, Le Tout-Puissant. Cela correspond à cette parole de Dieu exalté soit-Il : {De chaque porte, les Anges entreront auprès d’eux} (Sourate 13 : Verset 23). » Les tentes ont donc une grande valeur et sont le lieu où les Anges ramèneront des cadeaux aux croyants incha Allah. Quel meilleur cadeau que celui venant du Créateur des cieux et de la terre ?

Par ailleurs, les tentes possèdent de nombreuses portes. C’est ainsi que Qatada rapporte, d’après Abu Ad-Darda’ que « La tente est faite d’une seule perle ayant soixante-dix portes, toutes de perles. » Il nous est impossible d’imaginer ces tentes, leur grandeur, leur valeur, leurs portes… Cela n’est pas à notre portée car Seul Allah est Savant de toute chose. Cependant, nous pouvons saisir l’immense beauté et la perfection de ces lieux macha Allah. Puissions-nous y pénétrer !

« La langue de Mohamed (saws) », celle des gens du Paradis

Les habitants du Paradis parleront l’arabe. Cela est unanimement reconnu car affirmé par les paroles de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, selon Anas ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Les habitants du Paradis entreront au Paradis, grands de la taille de soixante coudées, la beauté de Youssouf (‘alayhi salam), avec l’âge de ‘Issa (‘alayhi salam) : 33 ans (à trente-trois ans, ‘Issa – Jésus – fut rappelé vers Dieu), parlant la langue de Mohamed (‘alayhi salat wa salam) et bien maquillés. » Les habitants du Paradis parleront donc la langue du Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam), à savoir l’arabe.

De plus, cela a été confirmé par les paroles des compagnons du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Parmi eux, Ibn ‘Abbas et Zouhri (qu’Allah les agrée) ont dit : « La langue des gens du Paradis est l’arabe ».

Par ailleurs, les gens ne parleront pas l’arabe le Jour de la Résurrection mais seulement dès leur entrée au Paradis. C’est ainsi que Sufyan (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il nous a été dit qu’au Jour de la Résurrection, les gens parlent en syriaque, et qu’une fois entrés au Paradis, ils parlent en arabe. » Et Allah est plus Savant.

Les visites des habitants du Paradis

Les gens du Paradis se rendront visite. Cela est prouvé par les paroles du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, Abu Bakr ibn Abu Ad-Dunya rapporte, d’après Anas que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quand au Paradis arrivent ses habitants, les frères désirent se revoir entre eux ; la couche de l’un s’approche de la couche de l’autre jusqu’à ce que tous se réunissent. L’un dit à son compagnon : « Sais-tu quand Dieu nous a pardonnés ? » L’autre lui répond : « Nous étions à tel endroit. Nous avons prié Dieu et Il nous a pardonnés. » » Macha Allah, ceux à qui Allah a pardonné pourront se rendre visite dans l’au-delà.

De plus, la visite des gens du Paradis est conditionnée par une certaine hiérarchie. Ceux qui habiteront les rangs inférieurs au Paradis ne pourront aller voir les rangs supérieurs. En ce sens, Sulayman ibn Al-Mughira rapporte d’après Humayd ibn Hilal : « Nous a été transmis que parmi les habitants du Paradis ceux du rang supérieur rendent visite à ceux du rang inférieur et que ceux-ci ne rendent pas visite à ceux-là. » Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute : « Cela pourrait avoir deux sens. Le premier : celui d’un rang inférieur ne mérite pas de le dépasser et il n’est pas habilité à le faire. Le second : pour que l’on ne voie pas le bonheur de ce qui existe pour un rang supérieur au sien et que l’on s’attriste, alors que la tristesse n’a pas droit de cité dans le Paradis. » Ainsi, les visites des gens du Paradis sont régies par une certaine hiérarchie mais celle-ci présente une sagesse car Allah est Le Sage. Il crée chaque chose avec une Sagesse Parfaite.

Par ailleurs, cela est confirmé par les paroles de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui précise qu’il y a une exception et qui décrit le moyen de déplacement de ces gens. En effet, Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute que « ce que dit Humayd est cité dans un hadith élevé jusqu’au Prophète (‘alayhi salat wa salam) et qui en dit encore plus. En effet, At-Tabarani rapporte, d’après Abu Umama que l’on posa au Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) la question suivante : « Est-ce que les habitants du Paradis se rendent visite entre eux ? » Il répondit : « Ceux du rang supérieur rendent visite à ceux du rang inférieur, mais ceux-ci ne rendent pas visite à ceux-là. Exception est cependant faite pour ceux qui s’aiment en Allah. Ils vont là où ils veulent, montés sur des chamelles, et mettant derrière celles-ci des matelas. » » En aimant son frère pour Allah, le croyant pourra lui rendre visite même si celui-ci se trouve au-dessus de lui au Paradis incha Allah. La Clémence d’Allah est infinie !

Qu’Allah nous fasse entrer dans la Demeure Parfaite, où la plus belle des langues est parlée. Puisse-t-Il, par Sa Grâce, nous permettre d’y retrouver ceux que nous avons aimés.

Par Oum Ayoub

 

...
Colors