Vous devez vous connecter.

en attente ...
×
S'enregistrer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Double attentat suicide au Pakistan, au moins 40 morts
PESHAWAR (Pakistan) (AFP) - Les bombes de deux kamikazes ont tué au moins 40 personnes lundi dans le nord-ouest du Pakistan, pays en proie à une vague d'attentats perpétrés pour l'essentiel par les talibans alliés à Al-Qaïda, selon un nouveau bilan officiel.
L'attaque visait les bureaux de l'administration locale où se tenait une réunion entre des fonctionnaires et les chefs d'une milice tribale opposée aux talibans à Ghalalnaï, le chef-lieu du district tribal de Mohmand, a déclaré par téléphone à l'AFP un responsable des autorités locales, Maqsood Amin.

"Selon les premiers rapports, 28 personnes ont été tuées", a déclaré un responsable de l'administration locale, Shamsul Islam, en direct sur la chaîne de télévision Geo.


Les kamikazes sont arrivés à moto et ont tenté de pénétrer à pied dans l'enceinte du bâtiment de l'administration.

"Le premier a fait exploser sa bombe à l'entrée, l'autre dans l'enceinte", a assuré à l'AFP un autre haut fonctionnaire local, Amjad Ali.

"Une réunion entre l'administration du district et des chef tribaux, membres d'un Comité de paix, se tenait dans les bureaux au moment des explosions", a-t-il ajouté.

Les Comités de paix désignent généralement des milices anti-talibans dans les zones tribales du nord-ouest, frontalières avec l'Afghanistan, et considérées comme le principal repaire dans le monde des responsables d'Al-Qaïda.

Le district de Mohmand, à environ 175 km au nord-ouest d'Islamabad, est l'une des places-fortes du Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP), qui a fait allégeance à Al-Qaïda et est le principal responsable de plus de 400 attentats --suicide pour la plupart-- qui ont fait près de 4.000 morts dans tout le pays ces trois dernières années.

Publié le: 06/12/2010 à 11:19:47 GMT Source : AFP
Colors