Vous devez vous connecter.

en attente ...
×
S'enregistrer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Depuis Le 11 Juin des manœuvres aériennes conjointes US/OTAN Arabie Saoudite EAU Jordanie Pakistan se sont déroulées dans l’espace aérien turc. Selon un communiqué de presse de l’US Air Force : « S' il y a une autre opération des forces alliées, ce sont avec ces participants que nous allons combattre côte à côte ». La Turquie va-t-elle embraser tout le Moyen Orient pour défendre les intérêts hégémoniques US/OTAN/Israël avec ce genre de provocation ?
Et si le F4 turc participait à une manoeuvre conjointe US/Otan/Israël/Arabie ?
Les premières manoeuvres aériennes conjointes US Turquie de l'année 2012 Anatolian Eagle-2012/1 se sont déroulées en Mars dernier. Depuis le 11 Juin les US et la Turquie ont activé la deuxième partie de ces manœuvres intitulées Anatolian Eagle -2012/2 dans l'espace aérien turc simulant des combats aériens et autres attaques aériennes. Selon un communiqué du service de presse du Pentagone leurs buts c'est : « de mener toute une série de missions aériennes incluant l'interdiction (de survol) l'attaque, la supériorité aérienne, la suppression de la défense aérienne, le pont aérien, le ravitaillement en vol, la reconnaissance ».
Participent aux manoeuvres Anatolian Eagle -2012/2 dans l'espace aérien turc outre les US, la Turquie, l'OTAN, des avions de l'Arabie Saoudite, des EAU, de la Jordanie, du Pakistan. Bien que passant sous silence la participation de l'Arabie Saoudite, un communiqué de presse de l'US Air Force offre la description suivante de ces manœuvres : « La Force Bleue comprenant les US l'Italie, les EAU, l'Espagne, la Turquie et l'OTAN vont perfectionner les capacités de leur force élargie contre la Force Rouge de F-16s, F-4 et de F-5s pilotés par des aviateurs turcs. » Exercices de reconnaissance aérienne, participation de F-4s pilotés par des Turcs, quelle coïncidence avec le dernier évènement opposant la Turquie à la Syrie.

C'est en effet un F-4 - Super Phantom partiellement modernisé par l'industrie Aéronautique Israélienne avec qui jusqu'à il y a deux ans les Turcs coopéraient étroitement militairement - piloté par deux militaires turcs qui a été abattu par la défense aérienne syrienne après avoir violé l'espace aérien syrien le vendredi 22 Juin. Les débris de l'avion ont été retrouvés dans les eaux territoriales syriennes par 1300m de fond mais pour l'instant les deux pilotes sont portés disparus. L'avion turc aurait été descendu par le nouveau système russe de défense aérienne de missiles anti missiles Pantsyr-1 nouvellement installé en Syrie. Ce système peut détruire des avions volant jusqu'à 12km d'altitude de même que des missiles de croisière. Alors cet avion a-t-il testé non pas comme l'affirme le gouvernement turc un système radar de défense turc mais ce nouveau système de défense anti aérienne d'origine russe installé en Syrie pour que cette dernière puisse se protéger de toute attaque des US/OTAN ?
Le ministre des affaires étrangères turc a lui-même reconnu que cet avion avait violé l'espace aérien syrien mais selon Ankara c'est une pratique courante lors de vols d'entraînement. Selon le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davotoglu, l'avion effectuait sans armes une mission d'entraînement et de test d'un système radar. "D'après nos conclusions, notre avion a été abattu dans l'espace aérien international à 13 milles nautiques de la Syrie", a-t-il dit sur la chaîne de télévision publique TRT. "L'appareil n'a montré aucun signe d'hostilité envers la Syrie et a été abattu 15 minutes environ après avoir violé momentanément l'espace syrien", a-t-il ajouté. Selon lui, aucun avertissement n'est venu de la Syrie. "Les Syriens savaient bien qu'il s'agissait d'un avion militaire turc et la nature de sa mission", a-t-il assuré. L'aviation turque viole depuis des mois l'espace aérien syrien dans des missions de reconnaissance pour le compte de l 'OTAN pour ensuite fournir des informations sur les positions et déplacements de l'armée syrienne à l'ASL et aux mercenaires étrangers combattant à ses côtés en Syrie pour essayer de renverser le gouvernement syrien en place. Depuis des mois la Turquie essaie de renverser le gouvernement syrien d'Assad pour le compte des US/OTAN/Israël en hébergeant et entraînant l'ASL, la CIA et autres services secrets étrangers font passer clandestinement des armes à l'ASL et aux mercenaires étrangers qui combattent à leurs côtés. Cette tentative de renversement d'Assad a échoué donc la Turquie sort l'artillerie lourde : elle invoque cet incident dont elle est entièrement responsable à la Syrie qui n'exerce que son droit de protéger sa souveraineté nationale et territoriale. Le ministre des affaires étrangères turc Davotoglu n'est pas non plus à une contradiction près affirmant au début de l'incident qu'il était possible que vu la vitesse du F-4 il ait pu se retrouver en Syrie, ce qu'il a confirmé d'ailleurs dans les propos cités ci dessus. Alors si cet avion vole aussi vite comment ce fait -il qu'il n'ait été abattu que 15mn plus tard dans l'espace aérien international à 13 milles soit environ 24km de la Syrie selon les affirmations de Davotoglu. En 15mn il n'aurait donc parcouru que 24km? Selon l'armée syrienne l'avion volait à 1Km de la côte syrienne quand il a été touché s'écrasant alors en mer. Des débris du F-4 ont été retrouvés par 1300m de fond dans les eaux territoriales syriennes.Davotoglu affirme aussi que les Syriens savaient que c'était un avion turc et connaissait « la nature de sa mission ». Effectivement, ce n'est un secret pour personne que l'aviation militaire turque effectue des vols de reconnaissance dans l'espace aérien syrien, ce qui équivaut à une violation systématique de la souveraineté aérienne de la Syrie. Il est vrai aussi que le gouvernement Erdogan ne s'embarrasse pas du respect des espaces aériens d'autres pays. Cela vaut pour la Syrie mais également pour l'Irak où l'aviation turque pilonne régulièrement le PKK dans le Nord de l'Irak. Alors qui viole le droit international là ? qui ne respecte pas la souveraineté aérienne de ses voisins ? Il est vrai que pendant des années les pilotes militaires turcs se sont entraînés régulièrement avec leurs collègues israéliens. Ils ont donc été formés à bonne école.

La Turquie va-t-elle embraser tout le Moyen Orient pour le compte des US/OTAN Israël avec ce genre de provocation? Le site russe d'information RIA NOVOSTI reprend aujourd'hui les propos d'un expert russe dans une brève intitulée : "Avion turc/Syrie: provocation capable de déclencher une guerre (expert) "L'incident de l'avion de chasse turc abattu par la DCA syrienne pourrait être une provocation capable de déclencher une guerre, a déclaré le président de l'Académie des problèmes géopolitiques de Moscou Leonid Ivachov dans une interview à la chaîne de télévision "Russie-1". "Ils ont utilisé cette tactique en Libye et en Yougoslavie. (...) Il est fort probable qu'il s'agit d'une provocation", a indiqué l'expert ."Si le gouvernement turc ne cède pas à cette pression américaine, cet incident sera résolu (...) par la voie pacifique. Mais s'ils profitent de cette provocation pour contourner les forces de sécurité de l'Onu et pour attaquer, la guerre sera inévitable", a estimé M.Ivachov....."

Alter Info l'Information Alternative
Colors