Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Les populations de requins de récif ont fortement diminué dans le Pacifique surtout près des zones à fortes densité humaine où la baisse dépasse 90%, selon un recensement effectué par une équipe internationale de scientifiques publié vendredi aux Etats-Unis.
Un grand nombre de populations de ces grands prédateurs se sont effondrées au cours des trois dernières décennies avec de 30 à 70 millions de requins tués par les humains chaque année dans le monde, selon certaines estimations.
Ce phénomène résulte notamment d'une pêche excessive pour satisfaire la demande en Asie pour les ailerons de requins, considérés à tort comme un aphrodisiaque, des prises accidentelles par les pêcheries industrielles et de la pêche de loisir.
Cette hécatombe frappe surtout les espèces de requins océaniques. Jusqu'alors, un manque de statistique empêchait les scientifiques de quantifier correctement l'état des populations, notamment celles des requins de récif du Pacifique sur une grande échelle, expliquent les auteurs de cette recherche parue dans la version en ligne de la revue Conservation Biology.
"Nous estimons que le nombre de requins de récif a fortement diminué surtout autour des îles très peuplées", note Marc Nadon, du Joint Institute for Marine and Atmospheric Research (JIMAR) à l'Université de Hawaii, principal auteur de l'étude.
"La baisse y dépasse les 90% comparativement aux requins évoluant à proximité de récifs coraliens et îles isolées", ajoute-t-il.
"En bref, les humains et les requins ne cohabitent pas", résume ce scientifique.
Pour obtenir ces estimations, ces chercheurs ont procédé sur une période de six ans (2004-2010) à des enquêtes de visu effectuées par des plongeurs tirés par de petits bateaux. Au total il y a eu 1.600 de ces sorties autour de 46 îles et atolls du Pacifique.
Cette méthode permet, contrairement aux autres techniques sous-marines, de procéder rapidement à un décompte du nombre de requins dans de vastes zones de l'océan, explique Ivor Williams, à la tête de l'équipe responsable de ce recensement.
Ces chercheurs ont combiné ces informations avec celles portant sur les populations humaines, la complexité de l'habitat, l'endroit où se situait les îles et récifs ainsi que sur des mesures effectuées par des satellites de la température à la surface de l'océan.
Ces modèles informatiques montrent les énormes effets néfastes des humains sur les requins de récif ou requins gris, soulignent ces scientifiques.
"Autour de chaque zone très peuplée dans le Pacifique où nous avons effectué des recensements comme les principales îles hawaïennes, l'Archipel des Mariannes et les îles Samoa sous administration américaine, les nombres de requins de récif étaient extrêmement bas comparativement aux eaux autour d'autres îles dans les mêmes zones mais plus isolées des humains", explique Marc Nadon.
"Nous estimons qu'il reste moins de 10% des populations de ces requins dans ces zones peuplées", précise-t-il.
Les résultats de cette recherche montrent l'importance d'une surveillance sur le long terme de l'impact humain et de la biogéographie pour comprendre comment l'homme altère les océans, concluent ces scientifiques.
...

Jamais un spectacle de danse n’avait fait autant l’unanimité auprès du public casablancais connu pour être très exigeant et pointilleux.
La compagnie Astra Roma Ballet offrait récemment au public amateur de danse contemporaine et aux curieux un spectacle d’une grande beauté, magnifiquement exécuté par de jeunes danseurs à la fois agiles et généreux dans leurs mouvements. Sous la direction artistique de la grande chorégraphe aux multiples récompenses et ancienne danseuse Etoile du Théâtre de l’Opéra de Roma: Diana Ferrara.
Une cinquantaine de minutes auront suffi pour combler de joie les spectateurs. Ce soir-là, les Casablancais ont assisté à une belle présentation  du spectacle « Aladinon ». Créée à l’occasion du 25ème anniversaire de la compagnie italienne, cette œuvre offre des numéros et chorégraphies qui séduisent l’assistance et lui imposent un silence quasi religieux que seules viennent briser des ovations enthousiastes.
«Je suis très contente ce soir parce que la présentation  s’est bien passée et le public a plusieurs fois applaudi notre prestation notre prestation. Les danseurs et danseuses ont  vraiment très bien dansé malgré le fait que la scène de ce théâtre ne sevprêtait pas à ce genre de spectacle. Dans ce sens que nous jouons souvent pieds nus sur des scènes avec tapis. Ce qui n’était pas le cas ici : nous étions obligés de danser avec des chaussures. A part cela, je suis vraiment très contente de présenter ce spectacle au Maroc », a confié Diana Ferrara. Ce soir-là, les danseurs Zavattaro Francesca, D’Alessandro Angela, Aquilani Elisa, Sabbadini Margherita, Sposato Luciano Ciali et Ramelli Domenico ont tout simplement été à la hauteur du spectacle que nous proposait la compagnie Astra Roma Ballet.
Il faut dire qu’au-delà de leur talent, les sept danseurs ont parfaitement traduit sur scène le riche enseignement qu’ils ont reçu des chorégraphes Diana Ferrara et Daniela Megna.
Heureuse de se produire au Maroc, Diana Ferrara a déclaré : « On ressent toujours quelque chose de nouveau en retour lorsqu’on se produit hors d’Italie. C’est ce qu’on s’est dit en venant ici, et c’est vrai. Je pense qu’il est très important pour nous de nous illustrer dans d’autres pays. Je suis très satisfaite de notre prestation en terre marocaine».
Diana Ferrara est une grande figure de la danse contemporaine. « Ses plus grands succès sont liés aux grands rôles du répertoire classique, interprétés avec des partenaires de renommée internationale tels que Rudolf Nureyev, Valdimir Vasssiliev et d’autres », a précisé Mme Marina Nganga, présidente de l’Association culturelle italienne Dante Alighieri, dans son allocution de circonstance.
Il est vrai que la carrière de Diana Ferrara fut riche et jalonnée de nombreuses hautes récompenses. Elle a reçu le David di Donatello, la Maschera d’argento, entre autres.
L’ex-danseuse Etoile du Théâtre de l’Opéra de Rome, qui est actuellement examinatrice de la F.I.D. à Rome, a aussi reçu le David de Michelangelo pour sa carrière en 2004. Deux ans plus tard, on lui a décerné le prix « Rome est …Danse».
Le spectacle « Alidina » était offert par le consulat général d’Italie à Casablanca et l’Association culturelle italienne Dante Alighieri.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages