Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Ambassade du royaume de Jordanie : acharnement contre les fonctionnaires algériens Rien ne va plus pour les fonctionnaires algériens de l’ambassade du royaume de Jordanie à Alger. Ces hommes et femmes, qui ont servi la chancellerie hachémite depuis 36 ans pour certains, se voient éjectés comme des malfrats par le nouvel ambassadeur, Mohamed Nouaimat, installé en 2012. Ce sont quatre femmes abattues qui sont venues à notre rédaction se plaindre du funeste sort que leur a réservé le représentant du roi Abdallah après de longues années de loyaux services. La situation de Khadidja Annani résume assez bien le traitement humiliant réservé aux fonctionnaires algériens à l’ambassade de Jordanie. Après avoir servi comme secrétaire particulière de huit ambassadeurs durant 27 ans, elle vient d’être licenciée par une laconique décision de l’actuel représentant du royaume. Le 11 janvier dernier, Khadidja a reçu une lettre de licenciement lui expliquant que son niveau (secondaire) ne lui permettait pas de travailler comme secrétaire et qu’il n’y avait plus de poste à lui proposer. Après 27 ans de service, la pauvre s’en sort avec un congé de… huit jours en guise de solde de tout compte ! Or, Khadidja exhibe fièrement une pile d’attestations de félicitation signées des mains des anciens ambassadeurs lui témoignant son «professionnalisme», son «sérieux» et son «excellente expérience».   Les raisons sont donc à chercher ailleurs que dans le niveau de la jeune femme que les prédécesseurs de M. Nouaimat ont couverte d’éloges. Elle témoigne ainsi qu’en plus de ses fonctions administratives, elle et ses collègues femmes étaient forcées d’accomplir des tâches domestiques, comme par exemple nettoyer le siège de l’ambassade et la résidence personnelle de l’ambassadeur... La «cuisinière» du roi Abdallah et de son père humiliée Quant aux hommes, ils servent de chauffeurs à l’épouse de l’ambassadeur pour ses très nombreux déplacements, y compris de nuit. Ils sont notamment chargés d’emmener «Madame» et ses enfants à la piscine et de les attendre toute la journée, et sans contrepartie pour ce travail extraprofessionnel. Comble de l’ingratitude, même Mme Benazzouz Mimouna, qui a servi comme cuisinière depuis 32 ans et qui a donné naissance à ses trois enfants dans la résidence même de l’ambassade où elle était hébergée, a été invitée à déguerpir. Cette brave femme, dans la main de laquelle ont mangé l’actuel roi de Jordanie et son défunt père Hussein, a été sommée de déposer sa démission ! «Démissionnez au lieu d’être licenciée ; je vous  aiderai à avoir un logement», lui a dit l’ambassadeur après qu’elle eut refusé de travailler comme agent polyvalent à son âge avancé.    Face à cette pression, Khadidja Annani a écrit au cabinet du roi Abdallah II et au ministère des Affaires étrangères de Jordanie. Elle a aussi saisi le président de la République et le ministère du Travail. Récemment, elle a adressé une lettre explicative accompagnée d’une pétition des six fonctionnaires (quatre femmes et deux hommes), dont l’expérience professionnelle à l’ambassade varie entre 12 ans et 36 ans  au ministère des Affaires étrangères algérien. Ne voyant rien venir, les six victimes de l’ambassadeur ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Pendant ce temps, les journaux de Jordanie comme Al Anbat et Essousna se sont emparés de l’affaire et ont dénoncé la mise à l’écart de ces «Algériens qui ont servi honnêtement la maison de Jordanie en Algérie»....

L’opérateur belge de téléphonie, Belgacom, a annoncé lundi que son système informatique avait été victime d’une «intrusion» qui, selon un quotidien belge, serait l’œuvre de l’Agence nationale de sécurité (NSA) américaine pour intercepter des communications en Afrique et au Proche-Orient. Belgacom a déposé une plainte le 19 juillet dernier pour «accès non autorisé» à son système informatique interne, a indiqué le parquet fédéral belge. «L’enquête démontre que le hacking n’a été réalisable que moyennant l’engagement d’importants moyens financiers et logistiques par les intrus. Cette donnée, de même que la complexité technique du hacking (entre autres   l’emploi de malware spécifiques et de techniques de cryptage avancées) et son ampleur, orientent les investigations vers une opération internationale   d’espionnage étatique», a précisé le parquet fédéral. «Sur la base des informations dont nous disposons actuellement, l’objectif de ce hacking semble plutôt rassembler des informations stratégiques et non commettre des actes de sabotage ou de causer des dommages économiques ou autres. Les suites d’enquêtes devront démontrer si ces premières constatations peuvent être confirmées», a-t-il ajouté. Le gouvernement belge a immédiatement indiqué dans un communiqué que si «l’implication à haut niveau d’un autre pays» était confirmée, il «entreprendra   les démarches appropriées», sans citer toutefois les Etats-Unis ou un autre pays. Belgacom, qui appartient majoritairement à l’Etat belge, confirme avoir trouvé «des traces d’une intrusion digitale dans le système informatique interne de l’entreprise» et précise «avoir porté plainte contre x». Il s’agit bien d’une opération de la NSA qui durait depuis 2011 au moins, a assuré lundi le journal néerlandophone De Standaard, sans dévoiler ses sources.  ...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages