Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Les contractuels ne lâchent pas du lest. Le Comité des enseignants contractuels et vacataires compte organiser, aujourd’hui, une «marche nationale sur Alger», dont le point de départ sera la ville de Béjaïa. Seul mot d’ordre de la «marche de la dignité» : exiger l’intégration sans concours et sans condition de tous les enseignants contractuels et vacataires dans le secteur de l’education nationale. «La marche sera pacifique. Elle partira de Béjaïa et tiendra le temps qu’il faut, deux, trois jours ou même plus. Les contractuels sont déterminés. La centaine de personnes tabassées à Alger vont nous rejoindre. En plus de la marche, nous allons organiser une grève de la faim», informe Hamici, chargé de la communication du Comité des contractuels. Dans une déclaration rendue publique en fin de semaine, le Comité, qui a engagé plusieurs actions depuis quelques jours, a dénoncé le «comportement indigne» des éléments des services d’ordre qui les ont empêchés de tenir un sit-in devant la présidence de la République, à El Mouradia. «Des enseignants ont subi le martyre lors de leur arrestation par la police, d’autres se sont vus conduire par la force vers la gare routière du Caroubier, obligés de rentrer chez eux. D’autres encore ont été embarqués vers différents commissariats d’Alger», précise-t-on. Les pouvoirs publics sont interpelés sur la recrudescence de la répression, des poursuites judiciaires et de l’atteinte à la liberté d’expression. «Cette marche nationale est un rappel aux services de répression que la Constitution algérienne garantit au citoyen algérien, et donc aux enseignants contractuels, la liberté d’expression et interdit de porter atteinte à leur dignité», rappellent les rédacteurs. Le Comité dénonce également la volonté du pouvoir de «maintenir la politique de précarisation» de l’emploi de ces enseignants, qui seraient au nombre de 20 000. «Cet état de fait est le résultat d’une politique d’emploi défaillante, incapable d’affronter le taux de chômage extravagant dont souffrent beaucoup de jeunes Algériens». Selon les contractuels, la marche nationale prévue ne sera qu’une première étape dans le processus de la protestation, puisqu’elle sera suivie d’une grève de la faim ainsi que d’une série d’actions, jusqu’à satisfaction de la revendication de l’intégration sans condition dans le secteur de l’éducation nationale. 

Source

Je ne me suis jamais portée candidate, ce sont les membres du comité central et les militants du parti qui proposent à chaque congrès ma candidature et c’est le cas cette fois-ci.» La précision est de Louisa Hanoune, plébiscitée hier, tard dans la soirée, à la tête du parti pour achever son mandat. Mme Hanoune a été réélue immédiatement après l’élection des nouveaux membres du comité central. C’est sans surprise aucune que la première dame du PT a été reconduite pour présider aux destinées du Parti des travailleurs. Hier, au deuxième jour du congrès extraordinaire de cette formation politique, les participants ont nettoyé les rangs du parti de ce qu’ils appellent «les traîtres et les mercenaires de la politique». Ils ont exclu tous ceux qui ont voulu déstabiliser la formation et l’utiliser pour assouvir leurs desseins personnels. Le député Salim Labatacha,  initiateur du mouvement de redressement qui a tenté par tous les moyens de destituer Louisa Hanoune, a été écarté du comité central. Le congrès a éjecté du parti une dizaine d’autres cadres qui siégeaient au comité central. Le clan Labatacha a été laminé par une assistance acquise à Louisa Hanoune. Selon nos sources, c’est la commission de contrôle qui a élaboré un rapport contenant des résolutions confirmant l’exclusion d’une dizaine de cadres. Ce rapport a été adopté à l’unanimité par les participants. «La commission n’a été destinataire d’aucun recours d’aucune partie depuis son mandat de 2013. Toutes les décisions prises par le comité central sont conformes au statut et au règlement intérieur. Aujourd’hui, le rapport de cette commission confirme que les exclusions sont conformes au règlement intérieur du parti», affirme notre source. Pour Louisa Hanoune, il était impératif de faire remplacer les membres dissidents, notamment après l’attaque qui a ciblé le PT avec la bénédiction de certains dirigeants. «La substitution de la conférence nationale en une réunion extraordinaire assurera le passage à une nouvelle étape qui sera consacrée au renforcement du parti et à sa restructuration de manière à permettre à la direction de faire face aux enjeux qui se posent au double plan, régional et international.» Ainsi ce congrès extraordinaire se veut un moyen de protection contre les attaques qui ciblent Louisa Hanoune en personne et vise surtout à renforcer l’assise et la légitimité de l’équipe dirigeante. Le PT accorde, de l’avis de Hanoune, une importance primordiale à la question de la légitimité. Les congressistes ont également traité la question du règlement intérieur et du statut du parti pour leur mise en conformité avec la nouvelle loi sur les partis politiques. La direction sortante a présenté un bilan moral et un rapport financier. Aujourd’hui, Louisa Hanoune animera une conférence de presse après le discours de clôture des travaux du congrès extraordinaire.  

Source

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages