Vous devez vous connecter.

en attente ...
×
S'enregistrer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Le glissement du taux de change du dinar se poursuit lentement mais sûrement, dans un contexte de crise qui s’installe dans la durée. Cette semaine, les cours du dinar ont une nouvelle fois plongé. Sur la ligne de cotation spot pour le change commercial, le taux de change de la monnaie nationale face au billet vert a crevé un nouveau seuil à la baisse pour atteindre les 106,182 DA pour un dollar à l’achat et les 106,197 DA pour un dollar à la vente. Idem pour la cotation du dinar face à la monnaie européenne. La monnaie nationale était ainsi cotée à 118,6796 DA pour un euro à l’achat et 118,7282 DA pour un euro à la vente.  La chute du dinar est devenue ainsi le symptôme le plus apparent de la crise et  ne va pas être sans conséquences sur le rythme de l’inflation et, par conséquent, sur le niveau général des prix. La tendance se confirme ainsi. Rappelons dans ce sens que la Banque d’Algérie a précisé, dans sa dernière note de conjoncture, que le cours moyen du dinar a enregistré une dépréciation de 22% face au dollar au premier semestre 2015, comparativement à la même période de 2014. Cela ne semble pourtant pas émouvoir plus que cela les responsables de l’autorité monétaire, qui insistent sur le fait que «le taux de change effectif réel du dinar algérien à juin 2015 reste apprécié par rapport à son niveau d’équilibre de moyen terme, en situation d’élargissement du différentiel d’inflation et de tensions sur les marchés des changes».
Colors