Vous devez vous connecter.

en attente ...
×
S'enregistrer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
L’autopsie et les analyses d’ADN effectuées sur le cadavre retrouvé vendredi dans une forêt d’El Eulma attestent que le corps n’est pas celui d’Anès Berjam, porté disparu depuis le 15 septembre dernier à Mila.   L’enquête affirme, en effet, que le corps retrouvé est celui de Abderrahim Grine, un enfant de près de trois ans, originaire de la région de Djermane, dans la commune d’El Eulma, au nord de Sétif. Enfant de parents divorcés, le petit Abderrahim a été pris, il y a une vingtaine de jours, par son géniteur, avant d’être retrouvé mort en pleine forêt ce vendredi après-midi. La mère avait déposé une plainte, tout de suite après que son ex-mari eut pris l’enfant chez lui, nous indique-t-on, mais les services de sécurité n’ont pas voulu intervenir, croyant à un problème familial qui pourrait se résoudre entre famille. Aussi, la découverte macabre de ce vendredi fait peser des soupçons sur le père officiellement accusé de meurtre par la mère de l’enfant.
Colors