Vous devez vous connecter.

en attente ...
×
S'enregistrer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Le Front des forces socialistes (FFS) organisera, demain après-midi, à l’occasion de la commémoration du 52e anniversaire de la fondation du premier parti de l’opposition, un rassemblement dans la ville de Tizi Ouzou sur l’esplanade de l’ancienne mairie, lieu de la proclamation du FFS par Hocine Aït Ahmed en 1963. Dans la matinée, une délégation déposera au même endroit une gerbe de fleurs. Lors de ce rendez-vous auquel assisteront les cadres et militants du FFS, il est prévu des prises de parole pour revenir sur le parcours du FFS durant ces 52 années d’existence et retracer dans le détail les étapes du combat du parti pour la démocratie, la liberté et pour un Etat de droit depuis 1963 jusqu’à nos jours.  «Nous allons revenir longuement sur la déclaration de 1963 dont nous sommes convaincu qu’elle est plus que jamais d’actualité. Le combat du FFS, qui n’a jamais cessé, trouve ses origines dans le mouvement national et notamment la proclamation du 1er Novembre et la Plateforme de la Soummam», explique M. Nebbou, premier secrétaire du parti. Pour les responsables du FFS, le projet de reconstruction du consensus national, initié il y a quelques mois, n’est autre que le prolongement de ces principes. En plus de cette action centrale, les fédérations et les sections du parti organisent depuis plusieurs jours, au niveau local et régional, des conférences-débats autour de cet événement et sur d’autres questions d’actualité. Après les communes de Boghni et Aghribs, c’est au tour des sections FFS de Kherrata et Akfadou d’animer des rencontres de proximité avec la population et des conférences-débats.  
Colors