Vous devez vous connecter.

en attente ...
×
S'enregistrer

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Juste après l’inhumation du jeune Gacem Hicham, qui a succombé à ses brûlures avant-hier, des affrontements ont éclaté hier entre de jeunes manifestants et les  forces de l’ordre à Tiaret. Les manifestants s’en sont pris notamment au tout nouvel immeuble de la BEA, dont les vitres ont volé en éclats, le siège de la radio locale et les feux de signalisation. Les forces antiémeute ont pu circonscrire l’étendue des heurts et isoler le foyer des troubles. Aux jets de pierres, les policiers ont riposté par des lancers de grenades lacrymogènes, dont les gaz ont empesté l’air plusieurs heures durant. Selon un bilan provisoire, ces accrochages ont fait, à l’heure où nous mettons sous presse, vingt blessés du côté des policiers et quatre parmi les manifestants. Ces derniers auraient été piétinés dans la mêlée qui a suivi les premiers tirs de sommation. Tiaret était hier après-midi une ville morte. Presque toutes les administrations ont fermé leurs portes.  ...
Colors