Six personnes, dont deux médecins, seront jugées fin mai pour avoir pratiqué clandestinement des avortements, rapporte l’AFP de sources concordantes. Ils encourent des peines de prison. Ce “réseau d’avortement clandestin” a été démantelé fin avril à Marrakech, ont rapporté le 14 mai des sources médiatiques, précisant que le procès du groupe aura lieu le 24…

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

6 personnes devant la justice pour des avortements clandestins

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*