Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

 

 

groupuscule d'ultra-droite qui projetait des attaques contre musulmans
groupuscule d'ultra-droite qui projetait des attaques contre musulmans

 

Une cellule néo-nazie projetait d’attaquer des lieux de culte musulmans et juifs. Après des mois d’enquête, plusieurs personnes dont un ancien gendarme volontaire adjoint et un mineur de 15 ans ont été interpellées entre septembre 2018 et mai 2019, selon le site BFM TV.

Les contours de leur projet d’attaque demeurent « imprécis » a indiqué à l’AFP une source judiciaire.

Le premier suspect, l'ancien gendarme volontaire, a été arrêté dans la région de Grenoble et placé sous contrôle judiciaire pour "détention d’armes et produits explosifs", fait encore savoir BFM. 

Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi de l'affaire après l’interpellation de deux autres personnes en octobre 2018 et en janvier 2019 une information judiciaire pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » avait alors été ouverte.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
Mosquee britannique accepte les dons en bitcoins
Mosquee britannique accepte les dons en bitcoins

 

La mosquée turque de Grande-Bretagne "Shacklewell Lane Mosque", située dans l’Est de Londres, est devenue la première du pays à accepter les dons de crypto-monnaie pendant le Ramadan.

Egalement connue sous le nom de Masjid Ramadan, la mosquée a annoncé ces mesures dans le cadre de la Zakat (aumône volontaire) et de la Sadaqah (aumône purificatrice) pour aider les plus démunis notamment pendant la période du ramadan et a réussi à récolter plus de 10 000 euros en monnaie virtuelle, une première dans le pays qui utilise comme mode de paiement la crypto-monnaie.


Grâce à un partenariat avec la startup "Combo Innovation" spécialisé dans la Blockchain, la mosquée est en mesure de recevoir des dons en bitcoins et ethereums. Elle décrit cette collaboration comme "solution financière blockchain conforme aux principes islamiques".

Le président de la mosquée, Erkin Guner a expliqué :

Nous avons vite compris que ce domaine était encore relativement inexplorée. […] Deux mosquées à l'étranger ont également annoncé leur intention d'accepter la crypto-monnaie. Il semblerait que nous soyons les premiers en Grande-Bretagne à le faire.

Ironie du sort, Shacklewell Lane Mosque, d'appartenance turque, est en désaccord avec la Direction des affaires religieuses d’Ankara qui avait été sans ambiguité à ce sujet :

Acheter et vendre des crypto-monnaies n’est pas compatible avec la religion pour le moment car la spéculation est encore trop forte. De plus, les devises digitales peuvent être facilement utilisées dans des activités illégales comme le blanchiment d’argent.

Une étude financée par une startup blockchain et menée par des érudits musulmans indique que le bitcoin serait halal et respecterait les principes de la Charia.