Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le statut régissant la corporation a consacré une «discrimination insoutenable» entre les professeurs du technique et leurs collègues du secondaire.  Un arrêt de travail d’une heure a été observé, hier, dans les établissements du secondaire en   soutien à l’appel lancé par l’Association nationale des professeurs de l’enseignement technique. La revendication principale de ces enseignants est «la réparation de l’injustice commise par la tutelle concernant le statut des enseignants issus des lycées techniques, victimes de la politique des deux poids, deux mesures». Selon Azzeddine Bay, président de cette association, les professeurs du technique ont attendu plus d’une année dans l’espoir de voir «une réparation de cette injustice». Le statut régissant la corporation a consacré une «discrimination criante» entre les professeurs du technique et leurs collègues du secondaire, qui sont pourtant soumis aux mêmes engagements et aux mêmes contraintes. L’arrêt de travail d’une heure a été «une réussite», selon les initiateurs de cette action qui se félicitent d’ailleurs de la mobilisation des autres syndicats autonomes autour de «notre cause». Les professeurs du technique ont entrepris plusieurs démarches pour se faire justice, en vain. «Nous ne comprenons pas pourquoi le ministère ne fait rien, bien que notre dossier ait été remis à travers le Snapest au ministre, Abdelatif Baba Ahmed, en décembre 2012. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés pendant que les responsables excellent dans le louvoiement au lieu d’apporter des solutions définitives à nos revendications. Nous ne demandons que l’application des décisions de la tutelle concernant les professeurs du technique.» Les enseignants de ce segment, «qui errent après la suppression de la majeure partie des lycées techniques, comme le souligne M. Bay, réclament une titularisation dans leurs postes respectifs avec le grade relevant de la catégorie 13 comme les PES (professeurs du secondaire)». Selon l’association, il y a une véritable aberration de la part de la tutelle qui a balayé du revers de la main tous les efforts de ces enseignants qui ont assumé les mêmes missions que celles des PES et qui sont jetés actuellement aux oubliettes. «Ce sont ces lycées qui ont formé la main-d’œuvre qualifiée, techniciens et ingénieurs des entreprises économiques.» «Actuellement, nous assumons la fonction d’un PES, tout en restant dans la catégorie 11 au lieu de 13 qui convient à ce statut», résume le président de l’association. Il explique que «cette action est le premier pas dans la lutte pour nos droits. Nous essayerons de mobiliser tous les autres enseignants et les rallier à notre cause.» A souligner que le Cnapest, le CLA, le SNTE, l’Unpef et le Snapest ont tous soutenu l’action des professeurs du technique et ont introduit leurs revendications dans leurs plateformes respectives. Le Cnapest, pour rappel, a menacé de recourir à la grève dans quelques jours, tout en incluant la régularisation de la situation des professeurs du technique dans sa plateforme de doléances....

Les responsables du quotidien L’Authentique ont décidé de transférer le siège du journal, sis actuellement à Alger, vers Constantine. «Un huissier de justice a adressée une notification, il y a plus de 20 jours, au collectif des journalistes et techniciens de la rédaction, composé de 21 permanents, leur proposant de partir à Constantine ou de recevoir des indemnités s’ils refusent», indique le porte-parole du collectif, le journaliste Mahfoud Mhenni. Le collectif de la rédaction n’accepte pas les propositions de la direction. «Le montant des indemnités n’a pas été précisé. Nous voulons avoir des garanties», explique M. Mhenni. Aujourd’hui se tiendra, à l’inspection de Travail, une réunion de conciliation. «Si la direction ne se présente pas, nous demanderons un PV de non-conciliation pour entamer une action en justice afin de défendre nos droits», souligne le porte-parole du collectif. Mahfoud Mhenni affirme que «le motif avancé par la direction est d’ordre financier, elle indique qu’elle ne peut plus payer le loyer du siège et les charges directes». M. Mhenni met en doute l’argument avancé par la direction. Le Syndicat national des journalistes (SNJ) avait rendu public, dimanche, un communiqué pour dénoncer une tentative de licenciement abusif et collectif. «L’avocat du SNJ, maître Youcef Dilem, a été mis à la disposition du collectif des travailleurs de L’Authentique pour une assistance juridique indispensable en pareilles circonstances», est-il indiqué. Le SNJ interpelle «les autorités compétentes pour obliger cet employeur étranger à la corporation, au mépris d’une autre législation, le code de l’information en l’occurrence, à retirer immédiatement sa décision et à cesser toute intimidation contre les travailleurs, sous quelque forme qu’elle soit». Nous avons essayé de joindre la direction du journal L’Authentique, en l’occurrence le directeur de publication, Nacer Hançar, en vain....

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages