Après plus de 24 mois de détention provisoire, Abdelhaï Abdessami, journaliste à la radio locale de Tébessa et ex-correspondant de presse, a été mis hier en liberté provisoire, apprend-on auprès de son avocat, maître Mohamed Gouasmia. «Abdessami a été libéré conformément aux nouvelles dispositions du code de procédure pénale entrées en vigueur il y a deux mois et qui visent essentiellement à renforcer les droits et les libertés», a-t-il déclaré. Abdelhaï Abdessami, 46 ans et père de trois enfants, est poursuivi, rappelons-le, pour avoir aidé en août 2013, avec deux autres personnes, Hichem Aboud à quitter illégalement le territoire national. Le 29 avril dernier, la cour de Tébessa avait décidé de renvoyer son affaire devant le tribunal criminel. Un pourvoi en cassation a immédiatement été introduit auprès de la Cour suprême. Auparavant, cinq demandes de mise en liberté provisoire motivées par l’état de santé du journaliste avaient été rejetées.  
Menu