Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le Conseil révolutionnaire égyptienne (ERC) a affirmé vendredi que la révolution est la seule option pour mettre fin au coup militaire et restaurer la société civile, pour que la liberté et le respect de la loi et de l’ordre soient garantis.
Égypte : un soulèvement révolutionnaire est la seule voie pour chasser les putschistes
La déclaration de l’ERC a été faite à la suite d’une visite de certains de ses membres aux États-Unis.
« La visite aux États-Unis faisait partie de nos efforts pour obtenir un soutien à la révolution égyptienne et faire connaître au monde ses demandes légitimes », a déclaré l’ERC. « [Cette visite] a également montré la réalité du régime terroriste [au Caire] qui a usurpé l’autorité et a combattu le peuple. »
La délégation de l’ERC comprenait Maha Azzam, l’avocat Walid Surabbi, Jamal Hishmat et Abdul-Mawjoud Al-Dordiri. Ces personnes ont rencontré plusieurs responsables américains, des décideurs, des membres du Congrès et des directeurs d’instituts de recherche.
Au cours de ces réunions, la délégation a souligné que ce qui a eu lieu le 3 juillet 2013 en Égypte était en fait un coup d’État militaire contre un président démocratiquement élu.
Elle a également rappelé à l’Administration américaine qu’elle devait prendre une position claire à l’égard des violations flagrantes des droits de l’homme en Égypte et face aux crimes commis par le régime terroriste représenté par Abdel-Fattah Al-Sisi, lequel cherche à renforcer son pouvoir illégitime.
Le régime d’Al-Sisi, ont affirmé les représentants de l’ERC, est instable et ne peut durer, et il ne mérite pas le soutien des États-Unis ni de l’Europe. Protéger Al-Siis, c’est abandonner l’obligation de défendre les droits de l’homme et les principes de la démocratie, politique officielle des États-Unis défendue depuis de nombreuses années.
L’indépendance du système judiciaire en Égypte, a déclaré la délégation de l’ERC, est menacée non seulement par les violations continues par les juges qui soutiennent le coup d’État contre les opposants politiques, mais aussi par des sanctions contre les juges qui cherchent à remettre le pays sur la voie démocratique.
La cohésion sociale en Égypte a été gravement affaiblie par le coup d’État militaire. Il est essentiel, selon l’ERC, de la restaurer dans son état naturel.
Le peuple égyptien, a souligné la délégation, a choisi ses représentants dans plusieurs élections démocratiques après la révolution du 25 janvier. La vie politique en Égypte doit témoigner de la pluralité des opinions politiques et être inclusive. Dans le cadre de ce processus, a déclaré le groupe, l’armée égyptienne doit abandonner la politique et retourner à ses casernes.
Soulignant que la révolution égyptienne a des intentions pacifiques, la délégation a dit aux responsables américains que les organisations formées pour répondre aux crimes commis par les forces de sécurité sont « légitimes » en l’absence de tout système judiciaire équitable. C’est aussi une réponse normale au terrorisme d’État systématique des autorités et à l’oppression contre les manifestants pacifiques par les meurtres, les arrestations, les tortures, les viols et les graves violations de la dignité humaine.
La délégation a également rappelé aux autorités de Washington qu’elles devraient faire pression sur le gouvernement militaire en Égypte pour faire libérer le citoyen américano-égyptien Mohamed Salah Sultan avec les autres personnes arrêtées sous de faux prétextes. Même les députés élus, ont-ils souligné, souffrent terriblement à l’intérieur des prisons égyptiennes.
Une atmosphère positive a dominé les réunions, a-t-il été rapporté, et des recommandations spécifiques ont été faites dans le but de maintenir les contacts et un dialogue constructif afin que l’Administration américaine soit clairement informée sur la réalité de la vie en Égypte.
En conclusion, la délégation de l’ERC insisté pour que la révolution soit soutenue, car elle est la seule stratégie possible pour évincer le gouvernement issu du coup d’État et rétablir la justice en Égypte
 
Middle East Monitor -
https://www.middleeastmonitor.com/n...
Traduction : Info-Palestine.eu

Alter Info l'Information Alternative

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages

    Menu