Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Université populaire : Le poids de l’histoire sur l’Orient (1914-2014) 7e session le samedi 11 avril 2015 : Le sionisme des origines à nos jours
Orient XXI a fêté son premier anniversaire le 1er octobre. L’une des nouvelles activités proposées aux lecteurs est l’université populaire, en partenariat avec l’Institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient, l’iReMMO.

Pourquoi une université populaire  ?

Organisée un samedi par mois, cette journée de travail permet de prendre du recul sur l’actualité et d’approfondir des sujets régulièrement évoqués mais pas analysés. Elle est conçue comme un temps de formation, et également de rencontre et d’échanges avec nos lecteurs.

Pourquoi ce thème  ?

Quatre ans après les révolutions arabes, le Proche-Orient, le Maghreb et le monde arabe traversent une période particulièrement agitée, marquée par l’affaissement des États, des guerres civiles, des divisions confessionnelles et des interventions étrangères. Ces soubresauts dramatiques dont tout le monde mesure l’importance rendent l’avenir incertain. Pour essayer de comprendre ces évolutions, il faut prendre du recul. Car l’histoire n’a pas commencé en janvier-février 2011 avec la chute des présidents tunisien et égyptien Zine Abidine Ben Ali et Hosni Moubarak. Trop souvent, médias et analystes oublient les trajectoires longues de ces pays, de la colonisation aux indépendances, le mouvement des idées, la mémoire qui impriment leur marque aussi bien sur les institutions que sur les vivants.
Le but du cycle 2014-2015 de l’université populaire est de se plonger dans l’histoire longue pour tenter d’en comprendre les ressorts et les retombées, l’histoire des pays — de l’Égypte aux monarchies du Golfe en passant par le Maghreb, l’histoire des mouvements d’idées telles que le nationalisme arabe ou le sionisme, ou l’évolution des doctrines religieuses comme le chiisme.

Septième session du cycle annuel le 14 mars

1 La 7e session du cycle annuel de 9 séances aura pour thème : Le sionisme, des origines à nos jours.
-  Séance 1 : 10h30-12h30 Idéologie du sionisme et penseurs - Avec Marius Schattner, historien et journaliste franco-israélien basé en Israël depuis 1968. Il a été correspondant de Libération entre 1979 et 1981 puis de l’AFP à Jérusalem jusqu’en décembre 2011. Auteur notamment de Histoire de la droite israélienne, éditions Complexe, 1991 et Israël l’autre conflit, Laïcs contre religieux, éditions André Versaille, 2008.
-  Séance 2 : 14h-16h Que reste-t-il du sionisme aujourd’hui  ? Avec Sylvain Cypel journaliste à Orient XXI. Il a vécu 12 ans en Israël et a été journaliste et rédacteur en chef du Monde et de Courrier international. Il a étudié les relations internationales, la sociologie et l’histoire contemporaine et il est l’auteur de Les emmurés, la société israélienne dans l’impasse, éditions La Découverte, octobre 2006.
-  Séance 3 : 16h15-18h Les juifs de France et le sionisme - Avec Colette Zytnicki, professeure d’Histoire contemporaine à l’Université Jean-Jaurès à Toulouse. L’un de ses thèmes de recherche est l’histoire des juifs en France et au Maghreb (XIXe-XXe siècles). Elle est l’auteure de plusieurs livres dont D’une frontière à l’autre : migrations, passages, imaginaires, Jean-François Berdah, Anny Bloch-Raymond et Colette Zytnicki (sous la dir.), éditions Méridiennes, 2008.

Programme détaillé (en cours d’élaboration)

Samedi 4 octobreNaissance des États indépendants et autoritarisme (session inaugurale)
Samedi 15 novembreDe l’empire ottoman à la Turquie d’aujourd’hui
Samedi 6 décembreStratégies coloniales comparées dans le monde arabe avant 1914
Samedi 24 janvier 2015Les indépendances au Maghreb (histoires comparées)
Samedi 7 févrierNationalisme arabe
Samedi 14 marsL’Égypte, d’une révolution à l’autre (1952-2014)
Samedi 11 avrilLe sionisme, des origines à nos jours
Samedi 30 maiHistoire du chiisme
Samedi 20 juinHistoire de la péninsule arabique

Tarifs

  • 20 euros pour la journée, 12 euros en tarif réduit (étudiants et demandeurs d’emploi).
  • 8 € pour 1 séance, 5 € en tarif réduit.
  • Abonnement pour l’ensemble du cycle annuel de l’université populaire : 120 €, 80 € tarif réduit.
La Carte intégrale proposée par l’iReMMO (145 €, 90 € en tarif réduit*) permet de participer à toutes les activités de l’institut.

Où se déroule l’université populaire  ?

À l’iReMMO 5, rue Basse des Carmes, 75005 Paris (Métro Maubert-Mutualité, ligne 10).

Contact et inscription

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et 01 43 29 05 65
Suivez-nous et suivez l’iReMMO sur Facebook et Twitter.
 
1Cet article est mis à jour chaque mois pour annoncer la prochaine session.

http://orientxxi.info/magazine/universite-populaire-le-poids-de-l,0695

Alter Info l'Information Alternative

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages