Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
L’abondance engendre la nausée. Proverbe français
VOIR CE QUI EST JUSTE ET NE PAS LE FAIRE EST UN GESTE DE TRAHISON
La « presstituée *» arabosioniste et occidentale avaient fait dans un passé récent un chahut de gamin à propos de la visite de l’ex président Iranien Mahmoud Ahmadinejad à propos de l’ ile d’ »Abou Moussa ». Cette ile est située dans le golfe persique, le tapage médiatique trop péjorative s’ accordait très bien pour enlever l’énergie de l’atome iranien pour ne pas dire le nucléaire iranien et bien d’autres faits d’ordre politique( résistance-nouvel axe des forts* essor economique…..…) renforçant les anciens nouveaux prétextes , malheureusement cette « presstitué » n’a jamais soufflé un mot au sujet de l’occupation israélienne des iles de « Tiran » et de « Sanafir » qui appartiennent à l’Arabie Saoudite sinon aux « IBNSaoud » ,que Nasr Allah n’avait pas omit d’évoquer dans l’un de ces prestigieux discours .
C’est la même image, et la même histoire des roitelets qui ont oublié leur complainte et en l’occurrence du roi du Maroc qui réclame le Sahara occidental terre ne lui appartenant pas . Le Maroc fabule pour avoir son Sahara occidental et de l’autre coté il enfonce bien sa tète dans du sable semblable à l’Autriche animale pour ce qui concerne les territoires de Ceuta et Melilla, colonisées par l’Espagne. Drôle de roitelet n’ayant point de logique et se font valoir comme des sages sans sagesse.
L’armée israélienne avait belle et bien colonisé les deux iles ( Tiran et Sanafir) depuis la guerre des 06jours de 1967. Ces deux îles sont situées à l’extrémité sud du golfe d’Aqaba(Jordanie), menant à la mer Rouge. La première île se nomme « ile de Tiran » sa superficie est d’environ 100 kilomètres carrés, la seconde ile baptisée « Ile Sanafir », avec une superficie d’environ 40 kilomètres carrés.
Ces deux îles appartiennent à l’Arabie Saoudite, et ont été mises par le roi Fayçal à la disposition du président égyptien, le defunt Gamal Abdel Nasser, pour la guerre des Six Jours.
Ces îles ( Tiran et Sanafir) ont été occupées par Tel-Aviv depuis la débâcle de l’Egypte( guerre des 6jous).
Le peuple Saoudien ignore à ce jour, la vraie situation de ce problème et les suites des vieux rois de l’Arabie Saoudite jusqu’à Aujourd’hui, n’ont jamais remué le petit doigt, ni leurs « petro-décisions », « petro-influence », « petro-stratégie » « petro-sécurité » ou sorti un mot par voie de cette « presstituée » ,pour tout ce qui concerne la protection de l’intégralité de son territoire.
Ces iles représentent aujourd’hui une fenêtre et un comptoir de contrôle d’une importance stratégique pour Israël puisque cela lui permet d’avoir un accès directement sur la mer rouge, et avec ses deux yeux l’un sur le Sinaï et la mer rouge et l’autre sur la Jordanie et l’Arabie saoudite.
Le plus étonnant encore, c’est cette confusion au niveau de la raison, si raison existe évidemment, de cette royauté qui ressemble bien à celle du Maroc semblable à une « sosie royale arabe » pour ses assertions qui n’ont, ni queues ni tètes , et s’acharnent comme une bête féroce sur l’ancienne visite du président iranien sur les trois iles historiquement iraniennes (Grande Tumb, de la Petite Tumb et Abou Moussa) et qui n’appartiennent pas aux Emirats Arabes Unis enfin c’est un problème entre l’Iran et les émirats arabes et ca les regardent et la n’est pas le véritable problème ,d’autant plus ce n’est pas notre propos .…
Les IBN SAOUD ou ceux qui « Pete trop ces gros lards » gardent le silence complice au sujet de ses propres iles occupées et fourrent leurs nez sur ce qui ne les regardent point pour arriver à oser agresser un petit pauvre et misérable pays qu’est le Yémen, qui d’ailleurs à travers l’histoire , il n’a jamais subi de colonisation étrangère ce pays de la Saba .
Des ballets diplomatiques avaient été déclenchés et les Émirats arabes unis avaient même rappelé leur ambassadeur à Téhéran en signe de protestation hypocrite.
Les ministres des Affaires Etrangères des six pays du golfe Persique-Conseil de Coopération (PGCC) avait décidé de tenir une réunion d’urgence à Doha c’était en mars2012), pour discuter de la visite du président iranien sur l’île iranienne d’ »Abou Moussa ». L’Iran avait déclaré à maintes reprises que la propriété des trois îles était indiscutable.
Selon le droit international, « aucun État ne peut défier les conventions, qui ont été établis avant sa création ». Coté histoire, Les documents internationaux montrent clairement que les trois îles de la « Grande Tumb », de la « Petite Tumb » et « Abou Moussa » qui ont été historiquement détenue par l’Iran sont temporairement tombé sous contrôle britannique en 1903. Les îles ont été retournées à l’Iran basée sur un accord de 1971, avant la naissance des Émirats Arabes Unis. S’attardant sur les allégations formulées par la Ligue arabe, à propos de ces trois îles iraniennes situées dans le golfe Persique, selon Afkham porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré : «La répétition des propos interventionnistes, au sujet des trois îles iraniennes d’Abou Moussa, la Grande et la Petite Tomb, n’a eu et n’aura aucun impact sur les réalités juridiques et historiques existantes».
Pourtant, les Émirats Arabes Unis continuent et il va de son droit et de ca légitimité de revendiquer des territoires à la République islamique, malgré les preuves historiques et les règlements internationaux ca c’est son affaire et ce n’est pas la notre et la cour internationale existe et elle est prete pour trancher sans que ce problème ne se mélange à la politique pour en faire un gateaux à Israël et les USA; mais de l’Arabie saoudite , nom d’une personne (SAOUD)donné a un pays ( Saoudite);de quoi se mêle t’ elle au juste ?l’adage n’est pas faux quand il insinue que « bien la poussière d’or soit précieuse, quand elle vous entre dans les yeux, elle vous obscurcit la vision. ».
Des centaines d’avions achetés cash pour tuer des enfants Yéménites répétition israéliennes à Gaza, il faut oser le faire, une agression gratuite pour dire que l’Iran est en train de colonisé le Yémen via les Houtiynes quand toute une base américaine occupe l’espace et la géographie du Qatar et de l’Arabie Saoudite cette poussière d’or est « EL-GHICHAOUA » mot du Coran (Sourat El Baqara) qui signifie un voile qui ne te permet pas de voir la réalité et le bon sens. L’IRAN est sortie victorieuse devant les cinq +1 + Israël( fantôme) qui cette dernière ne cessait et ne cesserait de faire des injonctions sous forme de « veto ».L’Iran avec sa sagesse et sa pugnacité devant les sciences c’est par qu’elle s’abreuvait de ces cinq sources à savoir : le savoir-l’esprit- le principe-la religion-et le bien être.

*presstituée : mission secrète des medias dominant (lobbys sionistes) faisant de la propagande par le mensonge, poussant les protagonistes vers la guerre
Benallal mohamed

Alter Info l'Information Alternative

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages