Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Sur le dossier iranien, les Etats-Unis viennent de demander d'agir à la place de l'UNSC

Sur le dossier iranien, les Etats-Unis viennent de demander d'agir à la place de l'UNSC

Mercouris - 6 mai 2015

Dans attaque incroyable contre la loi internationale, les Etats-Unis viennent de demander au Conseil de l'ONU de pouvoir remettre en place des sanctions quand bon leur semblaient contre l'Iran, cherchant à ignorer la Russie et la Chine et leur droit de veto au Conseil.
 
En avril dernier, j'écrivais cet article dans lequel je disais que la raison clé pour laquelle les Etats-Unis imposaient des sanctions contre l'Iran, était afin de l'isoler des alliés naturelles, la Chine et la Russie.
Dans cet article, je disais que l'Iran est une part importante du système qui se développe en Eurasie, que la Chine et la Russie mettent en place. 

Je disais aussi que de ce fait, les Etats-Unis voyaient ce développement de l'intégration eurasiatique comme une menace émergente à sa domination globale et qu'ils feraient tout ce qui serait en leur moyen pour isoler l'Iran de la Chine et de la Russie afin de ralentir ce processus d'intégration.

Alors que les Etats-Unis viennent d'utiliser des sanctions dans le but d'isoler la Russie de ses partenaires naturels en Europe, les Etats-Unis utilisent le même stratagème contre l'Iran afin de l'isoler également de la Chine et de la Russie.

Voila pourquoi ils ont poussé pour obtenir une levée des sanctions contre l'Iran.
Voila pourquoi les Etats-Unis veulent que les sanctions restent imposées, même si ses propres agences d'intelligence disent depuis 2007 que l'Iran ne cherche effectivement pas à travers un programme nucléaire à produire des armes, le prétexte pour des sanctions reste dur, tel du marbre.

Pépé Escobar, qui connait la région bien mieux que moi, arrive à la même conclusion.
Le cadre de l'accord récent, passé entre l'Iran et les cinq grandes puissances (les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France), met en place un probable décor afin d'atteindre une résolution du problème et une levée des sanctions, est donc une victoire diplomatique majeure pour la Chine et la Russie.

Cela devait arriver, parce que la Russie et le Chine ont agi dans le but d'éroder l'effet des sanctions. La Russie a passé un important accord d'échange de pétrole contre des biens commerciaux avec l'Iran. La Chine et la Russie mettent en place des liens interbancaires de paiement qui pourraient remplacer SWIFT, duquel l'Iran et ses banques sont coupés. La Russie et l'Iran discutent aussi de coopération dans l'énergie nucléaire.

Dernièrement, dans un mouvement qui a une signification profondément diplomatique et militaire, vu qu'il s'agit d'un accord-cadre, la Russie s'est accordée à fournir des batteries de missiles S300 à l'Iran.

Vu que les USA ont décidé de ne pas attaquer l'Iran, ces mouvements russes et chinois obligent les USA à trouver un cadre d'accord par la négociation plutôt que par l'imposition de toutes les sanctions, car cela au plus la situation avance, ou plus leurs leviers de pression étasuniens s'affaiblissent.

Ce qu'ils cherchent est plus un jeu géopolitique au lieu d'un rapprochement avec l'Iran, cela se voit à cause de la proposition faite par Washington pour s'orienter vers des procédures qui lui permettraient à tout moment de remettre en place les sanctions contre l'Iran, sans aucune autorisation de l'UNSC (United Nations Security Concil), même si un accord sur le nucléaire est atteint.

Ceux qui soutiennent cette proposition comme l'ambassadeur à l'ONU Samantha Power, disent de manière ouverte que cela est afin d'éviter que la ré-imposition des sanctions ne soient mises sous veto par la Chine et le Russie. La raison en est simple. Le seul moyen de pression des USA contre l'Iran sont les sanctions, ils veulent être capables de les remettre en place quand ils le désirent, même s'ils sont foncièrement d'accord pour les enlever, vu que le seul but des sanctions est de rendre difficile l'intégration de l'Iran dans le système eurasien, actuellement menée par la Russie et la Chine.

Cette proposition reste toutefois unique en son genre. Les sanctions imposées contre l'Iran ont été autorisées par le UNSC sous le chapitre VII de sa Charte. Les USA sont donc entrain de demander le droit légal de mettre en place des sanctions en lieu et place de l'UNSC, afin de pouvoir court-circuiter le droit de veto des autres membres permanents du Conseil. 

Même s'il s'agit d'un tour de passe-passe diplomatique, surtout si l'Iran voit dans cette proposition le seul moyen de suspendre les sanctions - et de ce fait supporte cette dernière - les Chinois et les Russes doivent profondément être consternés et feront tout pour empêcher cette proposition d'aller plus en avant.
Cette tentative de loi montre clairement à quel niveau les USA sont arrivés afin de pouvoir rester au dessus des lois internationales.
On pourrait de manière alternative présenter les choses en disant que les USA pensent que les lois internationales devraient être ce qu'ils souhaitent qu'elles soient. Les Chinois et les Russes et bien d'autres (en ceci Iraniens inclus) doivent trouver cette attitude dérangeante et dangereuse, bien plus que n'importe quel programme nucléaire que l'Iran n'ai jamais eu, ou pas.

Traduit par TJ, cet article peut être repris à condition d'en donner l'URL
article source: http://russia-insider.com/en/iran-framework-deal-now-us-demands-right-act-place-un-security-council/ri6520

Alter Info l'Information Alternative

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages