Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le bruit, sans lendemain, de la visite de François Hollande ne nous a rien laissé entendre de ses significations.
Les amitiés algériennes de F. Hollande.
Il serait venu pour renforcer une exceptionnelle avec Bouteflika, parler de questions internationales urgentes et constater les convergences de vues sur les menaces qui pèsent sur la région. Tant mieux si, au passage, il a obtenu de nouveaux privilèges pour les entreprises françaises sur le modèle de l’atelier de montage Renault.

L’amitié entre Etats c’est plus sympa qui s’explique par des sentiments. Au diable la géostratégie, l’économie, les intérêts des classes et de castes sociales, les systèmes économiques et, surtout, les concepts de colonialisme, d’impérialisme, de capitalisme et leur éthique ennuyeuse et démodée de droits des peuples de se choisir leurs destins.

Bref, Hollande est venu nous assurer de la convergence et l’amitié algéro-française dans ce monde inquiétant de menaces.

Confrontons la réalité.

Sur toutes les questions internationales, les gouvernements français de droite ou de gauche, si ce classement a encore un sens en France, ont mené des politiques totalement contraires aux positions algériennes.

Voire hostiles et agressives.

Pour le Sahara occidental, l’action, constante, obstinée et retorse des différents gouvernements français, a gelé le processus d’autodétermination du Sahara occidental et voué son peuple à l’errance sans issue, aux camps de toile et à l’aide internationale pour sa survie. Elle a permis de couvrir les répressions qui frappent ce peuple à l’intérieur des territoires occupés avec les méthodes odieuses de la torture.

Ce soutien inconditionnel de l’appareil diplomatique français a contré les positions de l’Algérie, mis l’ONU en échec et permis au Makhzen de disposer du temps de la colonisation irréversible.

Pour la Libye, l’Algérie avait averti la coalition, menée de derrière par les USA et échauffée par le Qatar et les Saoudiens, des très graves conséquences de la destruction de l’Etat libyen et du refus de toute solution négociée pour éviter un effondrement de ce pays. La réponse française a été l’intimidation et les appels des élites politiques et médiatiques françaises dominantes à un printemps arabe à Alger. Le chaos libyen installé comme un trou noir à nos frontières. Hollande a essayé de nous y entraîner pour plus de violence et de désordre dans la région, alors que l’Algérie appelait encore et toujours à un apaisement et à une solution d’unité nationale libyenne contre la tentation de la partition.

Le même affrontement a eu lieu au sujet du Mali. Pendant des années, la France de Sarkozy a cherché à évincer l’Algérie qui défendait l’idée de solutions politiques et pacifiques, dites de développement, possibles pour le Sahel, tout en introduisant le Maroc, pays non-riverain, pour attiser un processus guerrier.

Pour la Syrie, la position de l’Algérie a été de préserver l’unité du pays et de l’Etat syrien alors que la France a pris la position de pointe de la destruction de ce pays en appuyant des groupes terroristes confessionnels.

En Irak, le soutien sélectif aux Kurdes plutôt qu’à un Etat national et formellement unitaire de l’Irak montre cette tendance lourde à détruire les Etats nationaux arabes.

Enfin, F. Hollande s’est associé à l’agression du pays arabe le plus pauvre sur la même base confessionnelle de lutte contre les chiites, allumée par les Saoudiens.

La politique étrangère française a été régulièrement et constamment hostile aux intérêts nationaux de l’Algérie.

Il n’existe aucune raison qu’elle excepte l’Algérie d’un démembrement ethnique et confessionnel promis à tout le monde arabe, y compris les Saoudiens.

L’amitié chantée par Hollande ne concerne pas la Nation Algérie mais le groupe des oligarques au pouvoir.

Alors, les intérêts de ces oligarques se sont encore éloignés de la Nation Algérie dans la dernière période.

C’est cette convergence qu’est venu célébrer et consolider Hollande.

Alter Info l'Information Alternative

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages

    Menu