Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Homs, un silence assourdissant !

بسم الله الرحمن الرحيم

 Au nom de Dieu, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

________________________________________________________

La destruction des statues (idoles) de Bouddha en mars 2001  à Bamiyan en Afghanistan par les Taliban a été considérée  internationalement comme un acte de vandalisme. L’ONU, et plusieurs dignitaires du monde musulman se levèrent pour condamner fermement cet acte.

Lorsque le mausolée de saints adorés en dehors d’Allah, ce qui est le péché le plus grave en Islam (Chirk akbar), ont été détruit au Mali et en Libye, on a eu le droit au même levé de boucliers de la part de cette communauté internationale qui s’indigne de manière sélective.

Pire encore, de la part de musulmans, notamment d’intellectuels en Europe, qui ont consacré des tribunes pour dénoncer ces actes qu’ils qualifiaient de « barbares ».

Pourtant en Syrie, le régime criminel et sanguinaire de Bachar, qui tue, viole, massacre impunément, détruit des joyaux architecturaux de l’Islam et classés à l’UNESCO comme la célèbre mosquée  des Ommeyades à Alep ou  la mosquée Omari de Deraa  et surtout dernièrement la mosquée de Khalid Ibn Walid – qu’Allah l’agrée – à Homs, très fortement endommagée par les bombardements et pilonnages de l’aviation ainsi que les tirs nourris des mercenaires du Hezbo-lat libanais.

Un incendie a partiellement détruit la mosquée  fin de semaine dernière.

Homs, un silence assourdissant !

Photo de la façade de la Mosquée Khalid Ibn walid à Homs

 Inscriptions sur la Mosquée Khalid Ibn Walid – qu’Allah l’agréé. Au dessus : « J’ai participé a maints combats, mon corps sillonné de coups d’épée ou de lance, et voilà que je meurs dans mon lit comme meurt un chameau. Que les yeux des lâches soient privés de sommeil ! » En dessous il ne subsiste que le mot « LÂCHES ».

Khalid IBn Walid – qu’Allah l’agrée – était un illustre compagnon du Prophète Muhammad – paix et salut d’Allah soient sur lui, commandant des armées musulmanes, il dirigera plus d’une centaine de batailles, il n’en perdra aucune, et cela malgré des moyens militaires limités (armes peu sophistiquées et effectifs souvent largement inférieurs à ceux de l’ennemi). Il est considéré comme l’un des plus grands stratèges militaires de l’histoire, si ce n’est le plus grand selon la majorité des historiens.

Le tombeau de Khalid Ibn Walid – qu’Allah l’agrée – est saccagé, vandalisé, bombardé par les dignes héritiers des Empires que Khalid Ibn Walid a défait !

Et tout cela se réalise dans un silence assourdissant !!!

Dans le même temps, alors que le sang coule impunément en Syrie par la main du sanguinaire Bachar Al Assad et dorénavant par celle d’Hassan Nasrallah, les voix d’une communauté musulmane (ses pseudos représentants) restent étrangement muettes.

Insensibilité face au drame syrien

Devant l’ampleur de ce massacre et les millions de réfugiés, l’ONU a  lancé l’appel de fonds le plus important de son histoire : plus de 5 milliards de dollars pour quelque 10 millions de Syriens affectés ou déplacés par le conflit. C’est plus de la moitié de la population. Une situation, dit l‘ONU, qui devient intenable. Derrière le drame de la Syrie (près de 100 000 morts) , des villes ravagées, des familles exterminées et d’un pays tout entier qui croule sous les bombes du dictateur syrien, il est intriguant de constater que les puissances étrangères (France, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Allemagne) ainsi que le Gardien des Lieux Saints se complaisent dans une inaction sous prétexte de respecter les différents acteurs politiques (amis de la Syrie, Conseil National Syrien, Gouvernement syrien).

Devant ces atermoiements, les atrocités et massacres se multiplient.

A ce jour, toutes les ONG sur place ainsi que l’ONU affirment que la guerre en Syrie est comparable au génocide rwandais et qu’environ cinq milles personnes meurent chaque mois en Syrie.

Hypocrisie occidentale

Pour laisser des innocents mourir, une famine se propagée, des réfugiés se multiplier, la communauté internationale met en avant le « risque Djihadiste » pour maintenir l’embargo sur les armes. Un argument honteux et fallacieux qui revêt en réalité une volonté à peine voilée de nuire à la révolution syrienne qui in fine nuira certainement aux objectifs géopolitiques d’Israël.

Dans le même temps, armes et mercenaires affluent de l’Iran et de Russie ainsi que de la Chine et de l’Irak sans que pour autant cette même communauté internationale  s’en offusque !!

Au delà de ces malheurs, la bataille de Qousseir ainsi que celle de Homs ou encore Alep où les combats font rage, auront eu le mérite de montrer à tout le monde le vrai visage du Hezbo-lat et de son commanditaire iranien. Cela fait plus d’un an que cette tendance lourde change le cours du conflit syrien, en laissant la première ligne « loyaliste » aux mains des troupes de choc chiites, venues du Liban, avec un renfort en officiers iraniens et en « chair à canon » irakienne.

La Syrie est en passe de devenir une succursale du régime iranien et le peuple syrien lutte pour sa survie.

En Syrie, on pille et détruit des mosquées, on vandalise le tombeau d’un illustre compagnon du Prophète, notre Chef bien-aimé Muhammad – paix et salut d’Allah soient sur lui, on tue des innocents impunément, mais le silence des dignitaires musulmans du Moyen-Orient ou des « représentants de l’Islam de France »  les enterre définitivement!

Vos frères d’Anâ-Muslim

*Photo 1 : Mosquée Khalid Ibn Walid visée par des roquettes du Hezbo-lat


Alter Info l'Information Alternative

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages