Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
La position d'Erdogan sur la Syrie démontre de nouveau son rôle d'agent américain dans la région
Le Vendredi 13/09/2013, le ministre des affaires étrangères turc Ahmed Davutuglu déclara que « la Turquie n'appellera pas et ne se soutiendra pas une intervention militaire dans la région »

Le 4/09/2023, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogaan déclara que «  son pays est prêt pour participer à toute coalition internationale contre la Syrie car le temps est venu de punir le régime syrien pour ces crimes quotidiens »

La contradiction est flagrante et elle s'explique par le fait que Erdogan rejoint la position américaine comme à son habitude dans son rôle d’intermédiaire des États-Unis dans la région.

Ce revirement soudain dans la position s'explique par le fait que la résistance accusée d’islam radical menace désormais sérieusement le régime laïque syrien. Or l’Occident, qui ne peut tolérer l’islam, ne veut prendre aucun risque. C’est d’ailleurs pourquoi il refusait naguère d’armer ses « alliés » qui en avaient pourtant grand besoin car il ne fallait pas que les armes tombent entre de mauvaises mains comme l'affirma le ministre des affaires étrangères américains John Kerry. Si elles se confirmaient, ces "attaques ciblées" ne pourraient donc viser que les groupes islamiques taxés d’extrémisme. Une ultime tentative américaine de prêter main-forte au larbin de Damas. La propagande médiatique fera le reste.

La Turquie est devenue indispensable à l'Amérique comme l'atteste également dans le passé l'aide turque lors de l'impasse irakienne pour l'acheminement de matériel américain via son pays[1]. La Turquie a également protégé les intérêts américains en Iran et au Moyen-Orient. Elle a joué un rôle central dans les négociations indirectes entre les Palestiniens et israël, accélérant l'acceptation de la « solution » de deux États en Palestine. Le régime turc a la même opinion que les États-Unis au sujet de l'Iran
Depuis que Abdullah Gül et Recep Tayyip Erdogan ont quitté le Parti de la vertu pour former le Parti Justice et Développement sous la direction d’Erdogan. Ils ont commencé tous deux à cimenter les liens avec les USA. L'AKP a effectué une avancé stratégique avec le «Document de vision commune» signée entre les gouvernements turc et américain par Abdullah Gül et Condoleezza Rice le 5 Juillet 2006. Cette découla sur le document qui « affirme la vision stratégique turco-américaine pour traduire notre vision partagée par des efforts communs via une coopération efficace et un dialogue structuré[2]. »
Ceci est la réalité de la politique étrangère turque basée sur le mensonge. Le gouvernement turc attaque médiatiquement le régime du parti Baas, sans rien faire contre lui sur le terrain. Par contre, le régime turc n'hésite pas soutenir l'opposition laïque officielle du Conseil National Syrien comme l'exige les États-Unis afin de faire échouer la révolution avec l'arrivée de l'islam au pouvoir.
« Annonce aux hypocrites qu'il y a pour eux un châtiment douloureux, ceux qui prennent pour alliés des mécréants au lieu des croyants, est-ce la puissance qu'ils recherchent auprès d'eux? (En vérité) la puissance appartient entièrement à Dieu . » [Coran 4/138]

15/09/2013
Farîd al-Qayrawânî

[1] http://www.hurriyetdailynews.com/n.php?n=official-turkey-could-allow-us-to-withdraw-military-2010-09-03

[2] http://www.scoop.co.nz/stories/WO0607/S00114.htm

Alter Info l'Information Alternative

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages