Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Lutte contre l’EI: la Turquie partagée entre Kurdes et islamistes
La Turquie suit de près la défense de la ville syrienne de Kobané, qui revêt une importance stratégique.
Pourquoi Ankara n’intervient-il pas alors que les Kurdes de cette ville manquent de forces pour la protéger contre les islamistes ?
Kobané, important centre de l’administration autonome kurde au Nord de la Syrie, se trouve à la frontière turque (on peut suivre les combats en ville depuis les collines du côté turc). La prise de Kobané serait une grande victoire pour l’Etat islamique et un grand défi lancé à Ankara : si la ville tombait entre les mains des islamistes, la situation dans la zone transfrontalière serait à coup sûr déstabilisée. Selon Alexeï Sarabiev de l’Institut des études orientales de l’Académie des sciences de Russie :
" L’Etat islamique constitue une menace directe pour la sécurité de la Turquie. Si des mesures urgentes ne sont pas prises dès aujourd’hui, après il pourrait être trop tard. Il ne faut pas oublier que depuis des années la Turquie essaye de contrôler les séparatistes turques sur son territoire, ce qui doit pousser Ankara à agir ".
Il est à noter que les Kurdes de Kobané ne résistent que grâce à l’appui aérien fourni par l’aviation américaine. Les réfugiés syriens et les Kurdes turques demandent la permission de venir en aide à leurs frères de l’autre côté de la frontière. En guise de réponse, Ankara s’est dépêché de fermer cette dernière et d’accroitre sa vigilance afin que rien ni personne ne passe en Syrie. L’Etat islamique ou l’Etat kurde, Ankara n’en veut résolument aucun.
C’est pourquoi l’alerte rouge terroriste a été décrétée dans de nombreuses villes et provinces de la Turquie, y compris à Ankara et à Istanbul. Avec cela les Turcs hésitent à donner le feu vert à l’utilisation de la base militaire d’Incirlik, située au Sud du pays, par les forces aériennes américains afin de frapper les positions des terroristes en Syrie, même s’ils utilisent cette base ainsi que d’autres bases militaires sur son territoire pour lutter contre le régime de Bachar el Assad, explique Boris Dolgov du Centre des études arabes et islamiques de l’Institut des études orientales de l’Académie des sciences de Russie.
" Les bases militaires turques sont depuis longtemps utilisées pour l’entraînement des combattants de l’opposition syrienne. Il n’y a rien de nouveau dans tout cela. Auparavant c’était les combattants de presque tous les groupes d’opposition confondus. Aujourd’hui ce sont en majorité ceux de l’Armée syrienne libre. Après l’entraînement, les combattants sont envoyés de l’autre côté de la frontière pour combattre l’armée gouvernementale syrienne. L’utilisation des bases turques ne modifie en rien l’équilibre des forces existant ".
On a l’impression qu’Ankara vise non pas l’Etat islamique mais Bachar el Assad. C’est aussi ce qu’on peut dire à propos de Washington. Les stratégies turque et américaine se ressemblent : laisser les extrémistes s’entretuer afin de tirer ensuite les marrons du feu par quelqu’un d’autre. Cette stratégie est inefficace, affirment les experts. Le recours à la politique des doubles standards éloigne les amis mais encourage les ennemis qui estiment à juste titre que la mauvaise foi est un signe de faiblesse et de courte vue.
 
La Voix de la Russie

Alter Info l'Information Alternative

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages