Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La réduction des prix va de 0,70 DH à plus de 300 DH

C’est au niveau des anticancéreux que les baisses ont été les plus importantes.  C’est le cas du médicament Nivestim 48 MU solution pour injection/boîte de 5 seringues pré-remplies de 0,5 ml dont le prix est passé de 2.348 DH à 1.998 DH.

La baisse des prix des médicaments se poursuit. Le ministère de la santé vient de publier au Bulletin officiel n° 6774 du 2 mai 2019 une nouvelle liste de médicaments princeps, génériques et bio-similaires dont les prix ont été réduits. La baisse des prix concerne au total 214 médicaments. Elle concerne particulièrement les antibiotiques ainsi que les médicaments utilisés dans le traitement de la méningite, le diabète, le cancer… ainsi que les vaccins (pneumocoque et méningocoque). 

Certains médicaments enregistreront une baisse de prix dépassant les 300 dirhams.  En analysant cette nouvelle liste, il y a lieu de remarquer que c’est au niveau des anticancéreux que les baisses ont été les plus importantes.  C’est le cas du médicament    Nivestim 48 MU solution pour injection/boîte de 5 seringues pré-remplies de 0,5 ml dont le prix est passé...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
L’année 2019 est marquée par une nouvelle dynamique sur le plan de l’animation culturelle grâce à la création de dix nouvelles salles de théâtre dans l’ensemble des régions du Royaume, a souligné mardi à Rabat le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj. S’exprimant lors d’une soirée
...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

...

D’après des révélations de la plateforme boursière américaine Citron Research, Jumia aurait manipulé des chiffres pour bénéficier d’une meilleure introduction en bourse. La révélation de cette affaire a fait décrocher le cours de l’action de 50%, un mois après l’arrivée du spécialiste du e-commerce Wall Street. Fondée en 2012, la firme d’origine nigériane Jumia, licorne...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

ENQUÊTE - 13,4% de femmes déclarent avoir été victimes de la violence électronique. Ce constat a été établi par la 2ème enquête nationale sur la prévalence de la violence à l’égard de la femme réalisée par le ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social. Elles sont au total 13.543 femmes de 18 à 64 ans résidant au Maroc dans le milieu urbain et rural a avoir fait l’objet de cette étude menée tout au long de 2018 à l’échelle des 12 régions du royaume.

Les résultats de ce travail présentés, hier à Rabat, par la ministre en charge du secteur, Bassima Hakkaoui, montrent bien que le fléau reste toujours aussi intense dans la société marocaine. De nouveaux genres commencent même à émerger comme les actes de violence commis par voie électronique. D’après l’enquête, ce sont surtout les jeunes femmes de 18 à 24 ans qui sont le plus touchées: 30% du total de la population concernée par cette violence, soit 1.470.54 des enquêtées (13,4% précité). Les lycéennes et étudiantes sont en haut de la liste puisqu’elles représentent plus de la moitié des victimes, soit 52,3%. Les femmes célibataires arrivent en 2ème...

Lire la suite