Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le héros de l’A8-Gate, Moncef Belkhayat, ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, fait toujours parler de lui. Celui qui ne cessait de vanter les mérites d’un mode de gestion «clean & transparent» a fini par tomber dans les filets du «bisness & family». Cette fois, ce sont les auditeurs du ministère des Finances qui veulent examiner ses «grandes traces au ministère». Mohamed Ouzine, actuel chef de ce département, serait le commanditaire de cet audit. Et pour cause, il veut s’éviter les foudres des finances et de la Cour des comptes, sur d’éventuels scandales dont il n’est pas responsable.  
Outre l’A8-Gate, louée selon un contrat, sur une longue durée, à 3.240.000 millions de DH, soit trois fois son prix réel, l’audit portera sur les cessions de biens du ministère, effectuées au temps de Belkhayat au profit d’opérateurs privés. Mais ce qu’ils ne peuvent pas élucider, bien évidemment, c’est la vérité sur les fonctions de Said Belkhayat, l’oncle de Moncef, et conseiller du ministre ! Moncef Belkhayat avait défrayé la chronique, à l’époque où il avait offert gracieusement une affaire à Mehdi Kettani, directeur général de Bull Maroc et président de Maroc Numeric Cluster, connu comme étant l’un de ses proches. Après un débat qui avait animé le web et les médias sur l’affaire de la société française Bull et son contrat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports (MSJ) relatif à « l’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour la mise en œuvre des systèmes CRM (Customer Relationship Management), ERP (Entreprise Resource Planning) et le contrôle d’accès pour la gestion des centres de proximité sportifs intégrés (CPSI), des blogueurs avaient en son temps présenté des preuves tangibles sur les relations entre le ministre et Mehdi Kettani. En effet, Maroc Numeric Clusterqui, une “structure à gouvernance mixte public/privé, est présidée par Mehdi Kettani (DG de Bull Maroc).  Ce dernier a confié la réalisation de son site Internet et sa stratégie de communication online à une société nommée “Wib Zeneration” ayant pour sigle “WibZen”. Cette société à responsabilité limitée d’associé unique (RC 227873) créée en décembre 2010 est dirigée par son associé unique Ismaël Belkhayat Zougari, qui n’est autre que le frère du ministre Moncef Belkhayat, selon des documents du tribunal de commerce de Casablanca (OMPIC). Ce même frère était au centre d’une polémique suscitée par la vidéo où le ministre avait déclaré, le premier avril 2011 face à un parterre d’étudiants de l’ENCG : “Mon frère piratait des cartes de crédit sur Internet”. Tout cela n’est pas étrange pour un fin connaisseur des dîners de gala !
...

Deux membres de la Ligue des partisans de l’Autonomie dont le siège est à Tindouf, ont été kidnappés le week-end du 29 au 30 septembre 2012.
Abdallahi Sallami et Mohamed Abidou Ould Lahmid ont été ainsi enlevés alors qu’ils participaient à une marche de protestation organisée près de l’hôpital de Rabouni, indique une note de la Ligue et dont  Libé a reçu copie.
Les membres de ladite Ligue ayant organisé plusieurs marches de protestation dont deux dans le camp de Rabouni et une dans celui d’El Ayoun, invitant le chef du Polisario à dégager, ont été pourchassés par la milice de Abdelaziz qui a appréhendé les deux hommes et dispersé manu militari les autres protestataires. Parmi ceux-ci, certains avaient été chargés par la Ligue de distribuer des tracts, alors que d’autres sillonnaient les différents camps avec la milice à leurs trousses, exhibant des pancartes, en français, en arabe et en espagnol, exprimant la colère des membres de la Ligue contre le parti pris de la mission américaine conduite par Kerry Kennedy et son ONG.
Selon la note en question, les organisateurs des marches de protestation dénoncent également le refus des autorités algériennes de permettre un recensement des habitants des camps. Ils dénoncent  particulièrement le rapport du JFK Center  qui n’a mentionné aucune des nombreuses violations des droits de l’Homme perpétrées par les généraux algériens contre les populations sahraouies qui, ajoute la note,  constituent un fonds de commerce exploité par ces généraux et leurs protégés de la direction du Polisario. Iles dénoncent aussi ce qu’ils appellent le dossier des enfants sahraouis cédés aux ONG et aux familles étrangères qui les exploitent ainsi que l’emploi des étudiants sahraouis comme de simples agriculteurs dans les champs et les fermes en Amérique latine.
La note met enfin le doigt sur les kidnappings et la torture pratiquée sur les Sahraouis avec la complicité de dirigeants du Polisario.   
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages

    Menu