Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Tout le monde est-il hors la loi ? Nombreuses sont, en effet, les entreprises publiques et privées qui se trouvent dans la plus totale des illégalités du fait d’avoir installé des systèmes de pointage à empreintes digitales ou de s’être dotées de caméras de vidéosurveillance sans une autorisation préalable délivrée par les autorités compétentes, à savoir la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP).
«Le dernier délai de rigueur  pour la mise en œuvre de la loi 09-08 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel a été fixé au 15 novembre 2012  et aujourd’hui peu d’institutions sont en conformité avec cette loi», nous a expliqué Driss Belmahi, membre de la CNDP, en marge de la  journée de sensibilisation du secteur public organisée par ladite commission le 31 mai dernier à Rabat et d’informer sur la mise en place de cette commission chargée de l’application et du respect de la loi 09-08.   
Des contrôles inopinés de la part de la CNDP sont-ils envisagés? Driss Belmahi répond par l’affirmative.  « Des opérations de contrôle vont bientôt être lancées. D’ailleurs, cette journée a pour but d’encourager les institutions publiques à accomplir les formalités nécessaires à leur mise en conformité avec la loi».  
Pourtant, l’intervenant semble réaliste. D’après lui, il ne faut pas s’attendre à une chasse aux sorcières car la CNDP demeure un géant aux pieds d’argile. En effet, malgré ses larges compétences, la Commission manque de moyens pour mener à bien sa mission. « S’il est vrai que nous jouissons d’une autonomie de décision  et de l’indépendance fonctionnelle, notre mission s’avère difficile vu que  les outils appropriés nous font défaut », a-t-il précisé avant de poursuivre : « On n’avait même pas de siège et on a dû batailler dur pour l’avoir».  
Une réalité confirmée par le volume des dossiers traités par la commission.  D’après  Driss Belmahi, la commission a procédé à 12 délibérations, donné trois avis, fait 588 déclarations, délivré 557 demandes d’autorisation, répondu à 112 demandes de transfert des informations vers un pays étranger et instruit 11 plaintes. « Concernant ces plaintes, elles ont été déposées par des personnes physiques qui se sont plaintes des SMS intempestifs qui leur ont été  envoyés par certaines entreprises mais qui ont cessé de le faire depuis notre intervention », nous a-t-il expliqué.
Mais il n’y a pas que les moyens qui manquent, le statut juridique de la commission et la loi 09-08 posent également problème. « La CNDP n’a pas un statut juridique clair. Les  textes réglant la situation des membres, leurs droits, leurs obligations font défaut. Et on pense qu’il est temps de clarifier cette situation», a-t-il indiqué.
La loi 09-08 est appelée aussi à être réformée. Pour Driss Belmahi, les dispositions de ladite loi ont été concoctées dans la précipitation et sans prendre en considération le contexte marocain. « Il s’agit d’une loi marketing adoptée dans le cadre de nos relations avec l’UE, d’où la complexité du processus de l’implémentation de ses dispositions et sa mise en œuvre dans la pratique», nous a-t-il confié.
 Des ambiguïtés qui seront prochainement clarifiées puisque la CNDP compte réformer incessamment cette loi. « Nous avons  un chèque à blanc de la part du gouvernement et nous  comptons en profiter  en présentant plusieurs propositions relatives notamment à  l’indépendance de la commission », a-t-il conclu.
...

Plus de 484.000 candidats passeront leur bac, session juin 2013, dont 215.083 filles, soit 44,37 % de l’ensemble des candidats, selon une note d’information du ministère de l’Education nationale parvenue à «Libé».
La session ordinaire de l'examen national unifié du baccalauréat, toutes branches confondues, aura lieu les 11, 12 et 13 juin. Le ministre de l’Education précise que les délibérations de cette session auront lieu les 24 et 25 du même mois. Et pour ceux qui vont rater la première session, une session de rattrapage se déroulera les 9, 10 et 11 juillet, alors que les délibérations auront lieu le 18 juillet du même mois.
D’après la même source, le nombre des candidats a connu une augmentation de 8 %, précisant que le nombre des garçons a augmenté de 9,04 % et celui des filles de 6,73 % par rapport à la session de juin de l’année précédente.
Le nombre des candidats de l’enseignement public a connu une légère hausse avec 302.766 candidats, soit 1,5 % de plus que l’année 2012, alors que le nombre des candidats libres a atteint cette année 158.435, soit une augmentation de 26,1 % par rapport à l’année dernière. Mais ce qui attire l’attention dans les chiffres communiqués par le ministère, c’est la diminution du nombre de candidats issus de l’enseignement privé. En effet, 57.723 élèves se présenteront à l’examen du bac cette année contre 80.324 en 2012, soit une régression de 4,9 %.
En termes de type d’enseignement, les filières de l’enseignement général se taillent la part du lion avec 91,89 % contre 6,74 % seulement pour les filières de l’enseignement technique et 1,37 % pour les filières de l’enseignement originel. La même source indique que le nombre des candidats dans les filières littéraires et de l’enseignement originel est de 222.485, soit un taux de 45,89, alors que les candidats dans les filières scientifiques et techniques représentent 54,11 % de l’ensemble des candidats, soit 262.293 candidats.
Pour la première fois, le certificat du bac sera libellé en trois langues : arabe, amazigh et français et estampillé d’un cachet spécial pour assurer la sécurité de ce diplôme, indique le ministère de l’Education nationale dans son communiqué de presse.
Et pour garantir l’égalité des chances et la crédibilité des examens du bac, le ministère de tutelle a instauré «des critères unifiés au niveau national. Dans ce sens, le ministère a modifié les cahiers des procédures de l’organisation des examens pour obtenir le certificat du bac, et ce à la lumière des résultats des évaluations totales des expériences des années précédentes», confirme la même source.
En effet, l’une des modifications apportées aux procédures d’organisation des examens est celle concernant la méthode de correction «pour qu’elle se déroule dans des conditions et selon des mécanismes qui garantissent la crédibilité des résultats», et notamment celle de conférer aux commissions de correction «le pouvoir de constater des cas de tricherie lors de la correction quand on découvre l’existence d’une ressemblance totale ou partielle entre les copies des candidats». 
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages

    Menu