Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
L'Association Espoir Jeunesse Maroc, Freestyle Urban Dance organise la 9ème édition du Festival international des cultures urbaines, Le «Freestyle Maroc Urban Dance» à Meknès, du 17 au 23 septembre courant. Ce festival regroupe 15 disciplines (15 compétitions =15 arts sports urbains).
En marge du festival, Mme Zeyba Rahman, Art manager from NY animera un séminaire sur la gestion artistique le vendredi 21 septembre 2012 à partir de 10 heures.
Plus de 400 participants se sont inscrits aux différentes compétitions, et plusieurs d'entre eux bénéficieront de stages et workshops avec les différentes invités et jurys internationaux tels que Martha (New Style & House dance) de Suède, Kideyes (Krump & New Style) d'Allemagne, Boogie (Back Locking) de France, Marabout (Popping) de France, Bboying 1 Jury de Red Bull BC ONE.
Le festival sera ouvert par un spectacle qui aura lieu au Théâtre Fkih Mohamed Lamnouni à 19h.
Le mardi 18 septembre, Parkour et Djing à la place Lahdim à 17h, et le mercredi 19, graffiti (grande muraille du souk Mellila) à 12h et Rap et Beatbox au Théâtre de l'Institut français à 15h. A noter que les préselections auront lieu de 10 h 00 à 14h et les finales de 15h à 21h.
Le jeudi 20 septembre, ce sont Free Style Foot et Electro Dance au Théâtre Lahboul.  Préselections  à partir de 15 h 00, suivies des finales.
Le vendredi 21 septembre, présélection des catégories de dance hip-hop (Mixtyle Battle, House Dance, Popping, Locking, New Style  et Krump) à l'Institut français à  partir de 15 h 00.
 Le samedi 22 septembre, présélections dans les catégories Breakdance solo et par équipes (Vs 1 & Vs 5). Eliminatoires du 1er tour au Théâtre de l'Institut français à 13h, éliminatoires du 2ème tour à l'Agora à 18h.
Le  dimanche 23 septembre, ce sont les finales et la remise des prix  à 15h à la salle omnisports Al Massira. La soirée de clôture aura lieu à 21h à l'Agora. Au programme, Aérobic artistique et Step et Battle Bgirls.
Créé en 2005 au Maroc et à Meknès,le Freestyle Maroc Urban Dance est devenu une référence en matière de cultures urbaines (Breakdance, hip-hop, rap, beatbox, djing, graffiti, parkour, Freestyle Foot…) Cet événement  a acquis aujourd'hui une dimension internationale et attire plus de 400 participants, venus de plus 10 pays, qui prennent part aux éliminatoires dans 15 catégories en vue d'accéder aux finales, remporter un  prix et avoir la chance de représenter le Maroc dans une compétition internationale.
Née le 16 février 2008 et ayant son siège à la Maison des jeunes Abdelkrim Al Khattabi à Meknès, l'Association Espoir Jeunesse Maroc s'est fixée comme objectif essentiel l'encadrement et la formation des jeunes dans le domaine des clutures urbaines.
...

Le réseau extrémiste Al-Qaïda a appelé les musulmans à continuer à s’en prendre aux intérêts américains pour protester contre un film islamophobe, après une baisse des tensions samedi dans le monde arabe secoué par quatre jours de violentes protestations parfois meurtrières.
Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a aussi affirmé que l’assaut sanglant contre le consulat américain en Libye avait été motivé, non seulement par ce film réalisé aux Etats-Unis, mais aussi par la mort du N.2 du réseau, Abou Yahya al-Libi, tué en juin dans une attaque américaine au Pakistan.
Face aux attaques répétées contre leurs représentations diplomatiques, les Etats-Unis ont envoyé 100 marines en Libye et 50 au Yémen, le secrétaire à la Défense Leon Panetta soulignant que son pays devait être «prêt» au cas où «les manifestations deviennent hors de contrôle».
Washington a ordonné samedi l’évacuation de tout son personnel non-essentiel de Tunisie et du Soudan et a déconseillé aux citoyens américains de se rendre dans ces pays, a annoncé le département d’Etat.
Le Soudan a affirmé avoir refusé une «demande» américaine d’envoyer des Marines se disant capable d’assurer lui-même la défense des intérêts américains sur son territoire, alors que le Parlement yéménite a estimé qu’il revenait au gouvernement de se charger de cette protection. Film amateur à petit budget, «Innocence of Muslims» qui présente les musulmans et le Prophète Mohamed comme immoraux, a provoqué mardi une violente manifestation contre l’ambassade des Etats-Unis au Caire et une protestation devant leur consulat à Benghazi (est libyen) au cours de laquelle des hommes armés ont attaqué le bâtiment tuant quatre Américains dont l’ambassadeur.
Des manifestations de foules en colère, comptant parfois de nombreux extrémistes, se sont ensuite étendues jeudi et vendredi touchant le Yémen, l’Irak, l’Iran, l’Egypte, la Syrie, le Maroc, l’Algérie et Gaza, ainsi que plusieurs pays musulmans d’Asie vendredi, jour de la grande prière musulmane.
Au moins 11 manifestants sont morts lors des accrochages avec les forces de l’ordre, sept vendredi (quatre à Tunis, deux à Khartoum et un au Liban) et quatre jeudi au Yémen. Des renforts de sécurité ont été déployés autour de l’ambassade américaine à Tunis, comme dans plusieurs autres pays.
Les islamistes somaliens et les talibans pakistanais ont aussi appelé à attaquer les intérêts américains. La veille, les talibans ont pris d’assaut la base où est stationné le prince Harry, «en représailles» selon eux contre le film. Deux marines américains ont été tués.
Néanmoins samedi, aucune manifestation notable n’a été signalée dans les capitales arabes.
Des cortèges de centaines de personnes ont défilé dans le calme en Indonésie, pays musulman le plus peuplé du monde, et en Australie.
A Paris et à Anvers (Belgique), des dizaines de personnes ont été interpellées après des manifestations et des heurts avec la police.
Dans le nord d’Israël, des centaines d’Arabes israéliens ont manifesté alors que 150 Palestiniens ont protesté à Jérusalem-Est où un manifestant a été arrêté pour avoir causé des troubles près du consulat américain.
Après les violentes manifestations au Caire, le grand imam d’Al-Azhar, cheikh Ahmed al-Tayyeb, a appelé les Egyptiens «à la retenue» et l’ONU à adopter «une résolution internationale» interdisant toute atteinte à l’islam.
Le mufti d’Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz Al-cheikh, a demandé que les «atteintes aux figures sacrées» «soient criminalisées», tout en condamnant le recours à la violence lors des manifestations.
Néanmoins selon l’hebdomadaire Der Spiegel de dimanche, un groupuscule d’extrême droite allemand veut projeter intégralement à Berlin le film, le ministre allemand de l’Intérieur critiquant ce projet qui versera «de l’huile sur le feu» et s’engageant à faire son possible pour l’interdire.
Dans un communiqué, la branche yéménite d’Al-Qaïda a affirmé que «la mort du cheikh al-Libi a accru l’enthousiasme et la détermination des fils d’Omar al-Mokhtar (en Libye) à se venger de ceux qui ont tourné en dérision et attaqué notre Prophète».
L’attaque à Benghazi a coïncidé avec le 11e anniversaire des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis commis par Al-Qaïda.
N’écartant pas la possibilité de découvrir un «lien entre Al-Qaïda et l’attaque planifiée du consulat», le président de l’Assemblée nationale libyenne Mohamed al-Megaryef a affirmé à l’AFP que des éléments étrangers y étaient impliqués.

...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages