Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le Conseil économique et social n’y est pas allé par quatre chemins, préférant la clarté aux circonlocutions ampoulées des politiques. Dans  sa présentation de l’état d’avancement du rapport sur « La prévention et la résolution amiable des conflits collectifs de travail » qu’il a rendue publique à l’issue de sa quatorzième session ordinaire tenue le 26 avril 2012, il a rappelé que le développement économique ne peut atteindre sa vitesse de croisière en l’absence d’un climat social favorable à l’investissement et à l’emploi et que le respect des lois et règlements est la condition première de l’existence de l’Etat de droit et de la sauvegarde de la paix civile.
Or, les statistiques qu’il a collectées attestent toutes que les atteintes aux droits de l’Homme, l’inégal accès aux services essentiels et la dégradation du bien-être social, les menaces sur la cohésion sociale, les atteintes à l’environnement, l’insécurité et les blocages économiques ont en commun de découler, le plus souvent, de l’inapplication de la loi. Particulièrement au sein du monde du travail où la majeure partie des grèves ont pour cause première la violation des lois et règlement par certains patrons dont le goût du lucre est fort prononcé. Les statistiques de 2011 sur lesquelles se base le document du CES indiquent que la première cause des grèves déclenchées au Maroc demeure la faiblesse des salaires (20,07% des cas), suivie de la question des avantages sociaux (13,27%), des licenciements abusifs (12,47%), des manquements aux dispositions relatives à la protection sociale (9,98%), des atteintes à la durée légale du travail (8,05%), des punitions injustifiées (4,76%), de l’échec des négociations collectives (4,65%), des atteintes aux droits syndicaux (4,42 %), du non-respect des dispositions légales en matière de santé et de sécurité sur les lieux de travail (2,72). 19,61 % des grèves qui ont été déclenchées l’année dernière ont d’autres causes que celles énumérées.
Preuve que le climat social ne cesse d’empirer, le nombre de grèves ne cesse d’augmenter. Il est passé de 241 en 2010 à 474 en 2011 faisant perdre à l’entreprise 175.251 journées de travail la première année et 276.928 journées une année plus tard.
Selon le CES, le non-respect du droit social est notamment imputable à la faiblesse du corps d’inspection, à la faible efficience du pouvoir judiciaire, à la non-application des dispositions légales par les secteurs de la sous-traitance et de l’intérim, à la faiblesse de la représentation syndicale, le taux des délégués élus sans appartenance syndicale étant de 64,6% en 2009 alors qu’il était de 56,8% en 2003 et à la violation de la liberté syndicale et la balkanisation du champ syndical.
Le nombre insignifiant de conventions collectives enregistrées (16) et le recours aux protocoles d’accord pour résoudre les conflits sans développer un mécanisme de négociation, ainsi que le caractère formel de la représentativité font également partie des causes invoquées par le CES.
Le CES estime, par ailleurs, que l’impact des conflits de travail est considérable, notamment au plan financier et de la compétitivité et formule plusieurs propositions pour circonscrire les effets néfastes de cette situation tant au sein des entreprises privées que du secteur public.
...

De riches investisseurs visionnaires dont le PDG de Google, Larry Page et le cinéaste James Cameron, ont dévoilé mardi une société pour exploiter les métaux précieux dont regorgent des astéroïdes croisant près de la Terre, faisant de l'espace le nouvel Eldorado.
"Un grand nombre de ces métaux et minéraux rares sur notre planète se trouvent en quantités quasi illimitées dans l'espace", explique le Dr Peter Diamandis, co-fondateur et co-président de cette entreprise baptisée Planetary Resources Inc.
"Alors que l'accès à ces matériaux s'accroît, non seulement le coût de nombreux équipements, de la microélectronique aux batteries, va baisser mais des applications nouvelles et importantes vont émerger", prédit-il.
L'extraction des richesses dans ces corps célestes devenus plus accessibles avec les technologies actuelles aura selon ces entrepreneurs de multiples retombées bénéfiques pour l'humanité et engendrera un jour une activité économique pesant des dizaines de milliards de dollars annuellement.
Ces activités permettront d'exploiter les fortes concentrations de minéraux rares et des métaux dont notamment le platine qui se trouvent dans les astéroïdes et d'en assurer une source durable à la population grandissante du globe.
Un simple astéroïde de 500 mètres de long renferme une quantité de platine équivalente à la totalité de ce métal extrait dans l'histoire de l'humanité, selon les créateurs de Planetary Resources.
Le platine qui vaut actuellement 1.500 dollars l'once (28,3 grammes) est très utilisé pour des bijoux, dans les composants électroniques et les pots d'échappement catalytique.
L'analyse des météorites tombées sur la Terre révèle qu'ils peuvent avoir des concentrations en platine vingt fois supérieures à celles de nos mines.
De plus, les astéroïdes proches de la Terre, qui contiennent beaucoup d'eau sous forme de glace, serviront "de sorte d'oasis" pour les expéditions d'exploration spatiale lointaines, fournissant les ressources nécessaires en eau et en carburant.
Ces "réservoirs d'eau" vont bouleverser l'exploration spatiale et rendre les voyages dans l'espace beaucoup plus économiques, juge Eric Anderson, co-fondateur et co-président de Planetary Resources.
"L'eau est sans doute la ressource la plus essentielle dans l'espace et accéder à des astéroïdes qui en contiennent beaucoup va énormément faciliter l'exploration du système solaire", selon lui.
"Outre la fonction essentielle de l'eau pour la vie, on peut aussi séparer l'oxygène et l'hydrogène qui la forment, la première permet de respirer et la seconde sert de carburant aux moteurs des vaisseaux spatiaux", précise Eric Anderson.
Sur les quelque 9.000 astéroïdes recensés par la NASA dont l'orbite se situe dans le voisinage terrestre, plus de 1.500 sont d'un accès aussi facile que la Lune, expliquent ces investisseurs.
La firme a déjà mis au point des télescopes spatiaux qui seront placés d'ici deux ans sur orbite terrestre basse pour repérer les astéroïdes les plus prometteurs.
Ensuite, la société prévoit de lancer de petits engins spatiaux (Arkyd-300) pour aller les explorer. Les activités minières proprement dites débuteront sur les premiers astéroïdes riches en eau et en platine.
Planetary Resources compte 25 ingénieurs dirigés par Christopher Lewicki, le directeur général, un ancien responsable des missions martiennes à la NASA. La firme a déjà des contrats pour développer des technologies de communications laser dont elle aura besoin pour trouver les astéroïdes les plus prometteurs.
L'idée d'exploiter les richesses des astéroïdes n'est pas nouvelle et remonte au moins à 1926 avec un projet théorique du scientifique russe, Konstantin Tsiolkovsky.
La NASA prévoit aussi une mission habitée vers un astéroïde à l'horizon des années 2020.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages