Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
La 12ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du monde, dont le coup d’envoi a été donné vendredi soir à Rabat, est partie pour battre le record des précédentes éditions.
Les concerts de la première soirée ont réuni des milliers de festivaliers venus de tout le Maroc pour applaudir leurs stars préférées. De fortes affluences qu’on a pu voir lors notamment de la prestation de Rihanna, l’icône mondiale du R&B et de la pop, qui a donné un magnifique concert sur la scène OLM Souissi devant plus de 150.000 festivaliers comblés. Une véritable marée humaine qui a pris d’assaut la scène, plusieurs heures plus tôt, pour applaudir l’Américaine aux six Grammy Awards et sept Billboard Music Awards. L’artiste, visiblement comblée, a interprété plusieurs morceaux de son ancien répertoire dont «Man Down», «Umbrella», «We Found Love», «Don’t stop the music», «The Rockstar», «My Bithday», «Diamonds», «Disturbia» ou encore «Unfaithful».
Ambiance tout aussi électrique sur la scène orientale Nahda où le public a maintes fois applaudi le chanteur Walid Taoufik. Lors de sa belle prestation, la star libanaise a proposé plusieurs morceaux dont ceux d’Abdelhadi Belkhayat. Un hommage salué comme il se doit par un public totalement conquis.
Sur la scène de Salé, le public a eu l’honneur d’assister au concert de trois  formations emblématiques du Maroc : le groupe Siham, Jil Ghiwane et Ghiwane Selwane. Avec au menu des musiques ghiwanie, châabie et jilalie.
Dans le cadre très convivial de la salle Renaissance, Abdeslam Sefiani et Abdelwahed Tetouani ont fait vibrer le public, en interprétant respectivement un répertoire inspiré des chants religieux et de la musique traditionnelle et des titres émouvants signés de grands compositeurs.
Cette première soirée s’est achevée sur la scène africaine du Bouregreg où les Tambours de Brazza ont livré un magnifique show dans une ambiance électrique mêlant rythmes ethniques et modernes.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages