Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
A l’issue de son Conseil national réuni en conclave à Bouznika en fin du mois écoulé, l’Association Chouala pour l’éducation et la culture a diffusé un communiqué pour mettre en avant les appréhensions du monde associatif étrangement écarté du dialogue national entrepris par le gouvernement Benkirane à propos de la société civile.
Après de fructueux débats ayant pris pour sujet le dossier de l’intégrité territoriale du Maroc, la situation de l’enfance et de la jeunesse et l’évaluation des politiques publiques touchant le secteur à la lumière des principes de la démocratie participative stipulés par la nouvelle Constitution, le Conseil national de Chouala a réitéré son attachement à la souveraineté nationale tout en appelant à une mobilisation des composantes de la société, pour la défense de la cause nationale.
Le rôle de la société civile comme principal partenaire a été remis en question. Le communiqué a souligné la lenteur du gouvernement au niveau de la déclinaison des  principes de démocratie participative contenus dans le texte constitutionnel. A cet effet, le Conseil national évoque la gestion unilatérale du secteur de l’enfance et de la jeunesse en l’absence de toute participation ou implication des associations nationales actives jouissant d’une grande expertise mais dont le rôle se limite malheureusement, d’après la vision du ministère de tutelle, au secteur des colonies de vacances qui ne constitue pourtant qu’un volet du large champ d’intervention desdites associations.
Le communiqué revient sur le décret adopté conjointement par les ministères des Finances et de la Jeunesse et des Sports qui porte sur la hausse des frais au sein des centres d’accueil au moment où le mouvement associatif lutte pour la multiplication des structures existantes et l’amélioration de leur qualité afin qu’elles soient à la disposition du mouvement associatif bénévole dans le cadre d’une vision partagée ciblant les besoins et les attentes de l’enfance et de la jeunesse marocaine.
D’autre part, le Conseil national appelle le gouvernement, les conseils élus et les entreprises citoyennes à soutenir d’avantage le mouvement associatif porteur de projets appuyant le service public relatif à l’encadrement, à la formation et à l’animation éducative et culturelle, dans le cadre d’un partenariat équilibré qui valorise les acquis et l’apport du mouvement associatif dans le processus de socialisation et de la préservation de la paix communautaire. Quant au soi-disant débat national relatif à la société civile, le communiqué rejette la méthodologie adoptée par le gouvernement qui a exclu les vrais  acteurs.
La mort tragique de R’keya El Abdellaoui, membre de la section Zagoura de l’Association Chouala, a été au centre des recommandations du Conseil national. Celui-ci a appelé à l’ouverture d’une enquête urgente sur cette affaire qui remet en question le droit à la vie et à la dignité. D’autre part, il dénonce toutes les formes d’exploitation sexuelle des enfants et appelle à durcir les sanctions tout en invitant la société civile à assumer sa responsabilité pour contrer ces pratiques.
La montée du fanatisme religieux et idéologique et les dangers des conflits communautaires ont été mis en avant  par le communiqué qui a invité le mouvement associatif à renforcer les vertus du dialogue, de la modération, de la tolérance et de l’ouverture. La cause et les souffrances du peuple palestinien ne sont pas en reste puisque le conseil national a réitéré sa solidarité avec les Palestimens. Il a rendu enfin un vibrant hommage au réseau de Chouala pour ses efforts déployés au quotidien au service de l’enfance et de la jeunesse marocaine.  
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages