Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Les conseillers mettent en garde Abdelilah Benkirane, pour ne pas être amenés à suivre l’exemple de leurs collègues de la Chambre des représentants qui étaient contraints de boycotter, mercredi 22 mai dernier, la séance mensuelle  d’interpellation du chef du gouvernement. C’est au cours de la conférence des présidents des Groupes  que cette position a été prise à l’unanimité par  l’ensemble des composantes  de la Chambre des conseillers, y compris les partis de l’Istiqlal et du Mouvement populaire qui font, pourtant, partie de la coalition gouvernementale.
Pour Abdelmalek Aferiat, membre respectivement du bureau de la Chambre des conseillers et du Groupe fédéral de l’unité et de démocratie, et à l’issue d’une réunion consacrée à l’évaluation des séances mensuelles des questions orales qui se sont tenues jusqu’à présent, les présidents des groupes, sans exception, ont été unanimes à affirmer qu’au lieu de répondre aux questions qui lui sont posées par les députés, le chef du gouvernement  préfère s’adresser directement au peuple et s’offre la tribune du Parlement pour faire de la propagande servant particulièrement les intérêts du PJD. Tout en annonçant leur rejet de la méthodologie pratiquée jusqu’à ce jour,  les présidents des groupes, poursuit Abdelmalek Afriat, sont décidés à contrer Abdelilah Benkirane au cas où il persisterait à discourir sur des généralités et des sujets insignifiants au lieu de réfléchir sur les problèmes et la situation de crise que vit le pays.       
A rappeler  que l’une des principales revendications des groupes  parlementaires de l’opposition, est de supprimer la question thématique que s’accorde le chef du gouvernement et partant permettre à chaque groupe parlementaire d’interpeller le patron de l’Exécutif sur la question de son choix. Ils demandent également la répartition équitable  du temps de parole entre majorité et opposition et que cette séance soit vraiment consacrée aux politiques publiques.
Tout dépassement de la part du chef du gouvernement susceptible d’entraver les travaux ou le déroulement de la séance de mercredi consacrée au patrimoine forestier induit illico  une décision que les groupes parlementaires à la Chambre des conseillers jugent appropriée. Le comble du paradoxe est que le gouvernement et sa majorité ont préféré débattre de la question des forêts au Maroc, alors que le pays affronte une grave crise suite aux divergences entre les partis de la majorité et à la décision du Parti de l’Istiqlal de se retirer de la coalition.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages