Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
La compétition africaine reprend ses droits en cette fin de semaine pour le compte des huitièmes de finale de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF.
En C1 continentale, après le petit tour et puis s’en va du Raja, le football national sera représenté par le MAS qui devra affronter, ce samedi à partir de 15h30 au Complexe sportif de Fès, l’équipe égyptienne du Zamalek. Une explication qui se déroulera devant un public nombreux qui ne manquera pas de donner de la voix pour soutenir la formation fassie, faisant partie désormais des grosses écuries du football africain.
Le MAS, vainqueur de la Coupe de la CAF, est conscient que ce match ne ressemblera en rien à celui du premier tour où il avait sorti l’équipe guinéenne du Horoya Conakry. La formation cairote est un sacré morceau qui aspire à retrouver son standing d’il y a quelques années sous la conduite du technicien Hassan Chahata, vainqueur trois fois d’affilée de la CAN avec la sélection égyptienne.
En vue de cette confrontation qui sera sifflée par un trio arbitral ivoirien, le MAS s’est préparé tout au long de cette semaine dans de parfaites conditions et le groupe se dit prêt à sortir un grand match dans la perspective d’aborder la seconde manche, prévue d’ici une quinzaine de jours au Caire à huis clos, dans de bonnes dispositions.
En Coupe de la Confédération africaine de football, fortunes diverses pour le CODM et le WAC. Les Meknassis, qui retrouvent la compétition continentale après une longue absence, ont hérité d’un gros calibre, l’ASEC Mimosas de la Côte d’Ivoire. Concernant le match aller programmé aujourd’hui samedi à 15h30 au stade Houphouët-Boigny à Abidjan, le CODM l’abordera en tant que sérieux outsider, cherchant à  réussir la vilaine surprise. Cela ne sera pas de la tarte, certes, mais les hommes d’Abderrahim Taleb, libérés de toute pression, peuvent s’en tirer à bon compte.
Le CODM, tombeur au tour d’entrée de la modeste formation guinéenne de FC.Séquence, a regagné mercredi dernier Abidjan pour peaufiner son programme de préparation. Lors de ce match, l’équipe meknassie sera privée des services de ses deux joueurs africains, le Guinéen Camara et l’Ivoirien Souanga, convalescents, mais devra récupérer en principe son attaquant Abdelmajid Din.
Si la tâche s’annonce ardue pour le CODM, la situation, sur le papier, se présente autrement pour la Wydad qui donnera la réplique dimanche à 19 heures au Complexe Mohammed V à Casablanca aux Maliens du Real Bamako.
Un premier acte que les Wydadis sont tenus de  bien négocier, car tout autre scénario risque de mettre le club dans de beaux draps. La responsabilité de défendre ce titre de C2, remporté par le FUS en 2010 et le MAS en 2011, incombe beaucoup plus au WAC qu’au CODM. Mais bien avant cela, les protégés de Benito Sanz doivent aborder match par match, car le chemin est long et n’est pas du tout balisé. A commencer par cette rencontre face au Real Bamako, fraîchement créé en 1999 mais qui ne manque pas d’ambition pour se faire un nom sur la scène africaine.
Contrairement aux matches du Championnat, le WAC pourra compter sur son public, le vrai d’ailleurs, qui devra se rendre au stade pour encourager et pousser l’équipe à la victoire.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages