Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le grand débat qui devait constituer le point d’orgue du deuxième tour de la campagne présidentielle s’est déroulé en faveur du candidat socialiste qui a remporté le duel haut la main.
Quoi que disent les amis et partisans du président sortant, Nicolas Sarkozy n’était que l’ombre de lui-même s’empêtrant dans l’invective, seul argument qu’il a trouvé pour réagir face à un François Hollande dominateur, révélant une grande maîtrise des dossiers et un sens indéniable d’homme d’Etat.
Le candidat socialiste, tout au long du débat, a démontré la solidité de ses convictions et le sérieux de ses engagements. C’est un homme confiant en lui-même et en la haute mission qui l’attend.
François Hollande a «bluffé», comme on dit dans le jargon familier, ses proches et les militants de son parti. Il va sans dire qu’il a de même convaincu les Français.
Si les Français votent dimanche en faveur du candidat socialiste, ils auront fait à n’en pas douter le bon choix. Le choix d’un président qui a décidé d’être le serviteur du peuple de France en rendant à la fonction présidentielle sa crédibilité et aux Français l’espoir, cette notion qu’ils ont perdue en ce temps de crise.
Lors de sa prestation, Sarkozy voulait faire étalage du bilan de son quinquennat, mais mal lui en a pris, c’était  un bilan désastreux, faisant porter son insuccès sur l’autre, sur la conjoncture internationale qui n’était pas au rendez-vous.
Face à la contradiction que lui opposait son adversaire socialiste, le président sortant n’a trouvé mieux pour se défendre que l’invective voire l’insulte, sinon l’esquive dont il s’est révélé maître.
Les urnes parleront demain. Elles diront qui sera le prochain locataire de l’Elysée. Les électeurs ont le choix entre la justice, le redressement et le rassemblement ou tout le contraire que leur promet déjà le président sortant.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages