Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Si le Moghreb de Fès entame la saison 2012-2013 le moral au zenith et avec l'ambition de rééditer les exploits de l'année dernière, l'autre grand club de la capitale spirituelle, le Wydad Athletic club de Fès (WAF) a mis les petits plats dans les grands pour éviter les erreurs des dernières années qui ont failli lui coûter sa place au championnat national professionnel de première division (Pro Elite 1).
Menacé de relégation, le WAF avait en effet attendu la dernière journée du championnat pour se maintenir en première division grâce à son laborieux succès sur la Jeunesse Sportive El Massira (JSM) de Laâyoune.
Voulant éviter coûte que coûte ce scénario catastrophe, les nouveaux dirigeants du WAF ont sonné la grande mobilisation pour bâtir une équipe solide à même de jouer les premiers rôles au championnat professionnel.
Après la dernière assemblée générale qui a réélu Abderrazak Sebti à la présidence, un nouveau bureau vient d'être mis en place comprenant 19 membres dont 8 nouvelles figures en vue de donner du sang neuf au management du WAF.
L'entraîneur Mohamed Amine Benhachem, qui a dirigé l'équipe l'année dernière avant de céder son fauteuil au Suisse Charly Albert Roessli, retrouve sa place sur le banc, avec l'objectif d'asseoir les bases d'une équipe compétitive et pratiquant un bon jeu comme le réclament instamment les supporters et les amateurs du ballon rond à Fès.
Le technicien suisse avait été limogé l'année dernière la veille du match décisif contre la JSM en raison d'un manque de résultats et de son "attitude arrogante" avec les joueurs et le staff dirigeant, selon les responsables de l'équipe.
Selon le président du WAF, M. Benhachem est un cadre compétent qui a une vision et un plan pour diriger le WAF et l'amener à occuper la place qui lui sied sur la scène footballistique locale et nationale.
Une osmose existe entre cet entraîneur, les adhérents et les supporters du WAF, a-t-il déclaré à la presse.
Conscient de l'importance de renforcer l'effectif de l'équipe, le WAF a recruté des joueurs de talent qui ont fait les beaux jours de grandes équipes nationales, notamment le WAC, le Raja ou les FAR.
Ainsi, le WAF a réussi à faire signer Abdelhak Ait Arif, qui avait joué pour le Wydad de Casablanca et le Raja, Jaouad Ouaddouch, meilleur buteur du championnat national à deux reprises et sélectionné en équipe nationale, et Morad Falah qui avait porté le maillot des clubs du MAS, du WAC et des FAR.
Les dirigeants du WAF n'ont pas voulu révéler le montant des transferts, précisant toutefois que ces joueurs ont préféré jouer pour le compte du WAF plutôt que de signer des contrats juteux avec d'autres équipes marocaines et étrangères.
Ces dirigeants comptent beaucoup sur ces bons joueurs pour éloigner le spectre de la saison écoulée durant laquelle le WAF était une équipe sans âme et une proie facile pour tous ses concurrents.
Ces joueurs s'ajoutent aux nouvelles recrues du WAF durant les derniers mois comme Abderrahim Saaidi, Achraf Arabi ou l'Ivoirien Bakayoko.
Le WAF a également renouvelé les contrats des joueurs Mazini et Abouda, qui ont apporté du sang neuf à l'équipe en lui permettant de se maintenir en première division.
La formation occupe une place de choix dans le cahier des charges du nouveau bureau dirigeant du WAF.
"Nous avons l'ambition de devenir un club formateur", a insisté M. Sebti qui ajoute que l'équipe dispose désormais d'un plan ambitieux de formation.
Il a précisé que le WAF recherche actuellement un grand cadre pour prendre en main l'école de formation du club.
Après son élimination décevante et dans son antre contre le Kawkab de Marrakech en Coupe du Trône, le WAF doit désormais se concentrer sur le championnat national professionnel de 1ère division qui s'annonce difficile.
Le nouveau management du WAF semble conscient de l'enjeu et déterminé à gagner le pari pour rendre le sourire aux milliers de fans du club.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages