Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Une cérémonie de présentation du rapport annuel de la CNUCED sur le commerce et le développement a eu lieu mercredi 12 septembre au Compound des Nations unies à Rabat. Elle a été animée par Mouna Cherkaoui, professeur d'économie à la Faculté des sciences économiques, juridiques et sociales d'Agdal et Nassim Oulmane, chef de la section du développement durable à la Commission économique pour l'Afrique. Cette version 2012 du rapport de l'organisme onusien, intitulée «Politiques pour une croissance équitable et équilibrée», a été consacrée aux inégalités de revenus dans le monde, leurs effets sur la croissance, ainsi que des recommandations pour les pallier, car l'on constate un creusement des inégalités de revenus et des richesses dans et entre les pays du monde.
M. Oulmane a ouvert la cérémonie en expliquant que le rapport prévoit encore un ralentissement de la croissance mondiale, dû à la crise mais surtout aux politiques des gouvernements visant à la résoudre. En effet, d'après les chiffres du rapport, la croissance mondiale est passée de 4,1% en 2010 à 2,7% en 2011, et la CNUCED s'attend à une poursuite de cette tendance en 2012 et annonce une croissance inférieure à 2,5%. Ainsi, elle constate que la compression des salaires combinée au chômage font baisser la demande et affectent durement la croissance et l'emploi.
Pour sa part, Mme Cherkaoui a indiqué que ce rapport a repris une notion que l'on avait oubliée en économie, celle des inégalités de revenus. En effet, jusqu'à une date récente, les économistes avançaient que la concentration des revenus est nécessaire pour générer l'épargne et l'investissement, et ainsi, les politiques visant à réduire les inégalités ont tendance à saper l'efficacité économique et la croissance. Or, ce rapport stipule que de fortes inégalités réduisent la demande globale, privent de nombreux individus de l'accès à l'éducation et au crédit, et représentent un énorme gaspillage de potentiel de développemen. Il conclut ainsi que l'aggravation des inégalités n'est ni une condition nécessaire à une croissance économique saine, ni son résultat naturel. En revanche, la pleine participation de tous les citoyens dans le produit de l'économie dans son ensemble est indispensable pour un développement durable et fructueux.
L’intervenante a poursuivi en évoquant une des principales raisons pour lesquelles les inégalités sont de plus en plus fortes. En effet, elle explique que la précédente conception de la politique publique, fortement axée sur la réduction d'un chômage élevé et des inégalités de revenus, a été abandonnée et remplacée par une approche plus favorable au marché. En plus du fait que les entreprises ne cherchent plus qu'à enrichir leurs actionnaires. Ce changement d'orientation générale s'est produit dans la plupart des pays développés à partir de la fin des années 1970, puis a gagné les pays en développement dans les décennies suivantes.
Le rapport formule des recommandations pour réduire les inégalités, entre autres l'instauration d'un salaire minimum légal et l'amélioration de l'emploi public. Il  préconise également des politiques qui préservent la part des salaires dans le revenu national et qui assurent la redistribution du revenu par le biais d'une fiscalité progressive et des dépenses publiques. Ainsi elles  contribueraient à réduire les inégalités tout en améliorant l'efficacité économique et la croissance économique.
En définitive, la CNUCED, par le biais de ce rapport, montre que les pays en développement restent vulnérables, tandis que les réductions budgétaires et les réformes du marché du travail dans les pays développés freinent toute sortie de récession. Elle croit en une croissance positive et soutenue en parallèle avec de faibles inégalités de revenus. Reste à savoir si ces recommandations qui semblent fonctionner sur le long terme, seraient applicables dans l'ensemble des pays du monde.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages