Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Deux ans déjà que l’on s’est, paraît-il, doté d’un nouveau Code de la route dont l’application devait réduire la dangerosité de nos routes. Depuis, on n’a cessé de compter nos morts et nos blessés. Même si, entre-temps, un nouveau gouvernement s’est mis en place, avec à la clé, un nouveau ministre à la tête de l’Equipement et des Transports. Abdelaziz Rabbah de son nom a surtout fait l’actualité au lendemain d’un accident des plus tragiques sur le col de Tichka ayant coûté la vie à 42 personnes et fait des dizaines de blessés. Le ministre PJD a alors multiplié les déclarations et annoncé des mesures draconiennes pour stopper l’hémorragie. Pour lui, la responsabilité incombe à l’élément humain et à la vétusté des véhicules. Ce qui n’a pas beaucoup plu aux professionnels dont certains ont déjà observé des grèves alors que d’autres s’y préparent.
Pendant ce temps, l’hécatombe se poursuit sur nos routes. Le bras de fer entre le ministère et les professionnels aussi. D’accident en accident, de drame en drame et de communiqué en déclaration, la réalité n’est pas faite pour changer. La situation empire et le nombre d’accidents, de morts et de blessés augmente en ce deuxième anniversaire du Code de la route qui a fait couler beaucoup d’encre et  coûté cher à l’Etat. Ni les radars ni les mesures contenues dans ledit Code n’ont pu arrêter cette guerre des routes qui continue à faire des victimes. Le ministère a annoncé l’installation de commissions de contrôle à tous les niveaux pour faire face aux nombreuses irrégularités qui entachent le secteur. Etat des véhicules, surcharge, excès de vitesse et arrêt non réglementaire sont, entre autres, les dysfonctionnements que Rabbah prétendait combattre avec ces fameuses commissions qui n’ont eu aucun effet sur l’état des lieux, car le nombre d’accidents ne fait qu’enfler. Dans la plupart des gares routières du pays, c’est l’anarchie totale. Aucun respect du nombre de voyageurs à transporter, ni des normes techniques requises pour un véhicule. Il en va de même pour les contrôles de la vitesse sur les routes ou à la sortie des gares routières.
Après l’annonce de l’installation de ces commissions et de ces mesures draconiennes, on a fait vite d’oublier. Et le ministre s’est consacré à la propagande du parti de la lampe dans les régions alors que la route continuait à tuer. Il faut dire que le gouvernement Benkirane excelle dans les discours creux et les promesses sans lendemain.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages

    Menu