Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Pour une première, c’en est une. Des enseignants qui réclament la démission d’un ministre. Il s’agit du tonitruant ministre de l’Education nationale Mohamed El Ouafa.
Dans un communiqué du bureau provincial du Syndicat national de l’enseignement affilié à la FDT, les enseignants expriment «leur grande surprise devant les décisions unilatérales et hâtives du ministre El Ouafa». Décisions qui, selon le même communiqué, auront des conséquences négatives sur le temps scolaire. La circulaire à ce sujet émanant du département de l’Education nationale n’ayant pas pris en considération la réalité de l’école publique et surtout le déséquilibre entre le nombre d’enseignants et celui des salles disponibles.
Le communiqué reproche également au ministre de l’Education nationale d’avoir mis en place un numéro vert qui s’est transformé en un instrument de règlement de comptes, de dénigrement et de dénonciations calomnieuses.   Ce qui a énormément affecté le moral de plusieurs enseignants et perturbé la rentrée qui s’est déroulée dans une ambiance marquée par l’anarchie.  Le communiqué du Syndicat national d’enseignement à Khénifra dénonce également les déclarations irresponsables et dévalorisantes voire calomnieuses envers les enseignants,  du ministre El Ouafa à plusieurs reprises à travers des supports médiatiques, ce qui est pourtant réprimé par la loi. Le SNE dans la capitale des Zayanes reproche aussi au ministre istqlalien sa marginalisation des syndicats dans toute décision. Le communiqué appelle enfin à une solidarité syndicale pour contrer ces agissements de la part du ministre de l’Education nationale.
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages

    Menu