Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Lors des trois dernières rencontres jouées dimanche pour le compte de la quatrième journée en Botola Pro Elite 1, le FUS s’est défait dans un match plein et tout beau, du MAT (3-2), tandis que le MAS a laissé filer sous ses godasses aux ultimes secondes, une victoire qu’il croyait tenir dix minutes durant devant le CRA à Al-Hoceima même. L’avenir du KAC s’annonce des plus sombres en dépit de ses belles individualités, il s’est incliné à la maison devant l’OCS (2-1). Ces résultats, pour flatteurs soient-ils quant aux uns et le contraire quant aux autres, n’ont pas eu une grande répercussion sur le haut du tableau, les deux larrons en tête, le Raja de son sans faute et l’ASFAR à un degré moindre et semblant jouer dans une autre galaxie, sont quasiment intouchables, enfin pour l’instant.
A Rabat, le sommet de cette journée entre le FUS et le MAT a tenu toutes ses promesses même si les gradins ont été  loin de l’affluence de la saison passée. Sur le gazon donc, le FUS a obtenu sa première victoire et de ce fait, il en ôte le bonnet d’âne qui ne lui allait guère. Mais que la victoire fut difficile. Les Fussistes la dessinèrent par leur abnégation. Menés toute une mi-temps sur un but inscrit tôt par Mohamed Aberhoune, ils relevèrent la tête d’entrée en seconde période pour, d’abord, égaliser par André Ndamé, puis prendre l’avantage par Mandou cinq minutes après. Moussa Traoré égalisera pour le MAT, mais il était écrit que ce match poursuite se terminerait en faveur du vieux club de la capitale. Mohamed Fouzir avait délivré les siens. Bellement disputée l’empoignade !
Celle de Kénitra avant elle, entre les Gharbaouis du KAC et les Abdis de l’OCS, le fut moins, pour peu prolifique fut-elle. Après une première mi-temps toute d’observation sans plus, les Safiots sentant leur adversaire à leur mesure le titillèrent par l’inévitable Abderrazak Hamdallah, avant que de porter l’estocade par l’expérimenté Rafik Abdessamad. Les hommes de Youssef Lemrini eurent beau réagir en fin de partie par leur feu-follet Billal Biyat, ils ne parvinrent jamais à revenir dans la partie. Le KAC a l’obligation de se ressaisir et le plus tôt serait le mieux. Quant à l’OCS, ce succès qui devrait en appeler d’autres, le propulse en bon outsider au quatrième rang juste devant le MAS à un point.
Justement ce dernier, dans la dernière rencontre du jour et comme annoncé plus haut, a laissé échapper une victoire qui lui revenait de droit. Mais quelque peu ingénus, les joueurs d’Abdelghani Ennasiri qui n’ont pas le hold-up facile, n’ont pas su garder l’avantage du but inscrit  par Mohamed Anas Tagnaoui à dix minutes de la fin.  Ils se feront rattraper un peu logiquement aux ultimes moments de la partie par Mehdi Ayache.  Chauvinisme mis à part, les premiers buteurs (4 buts) ont pour nom Mohcine Yajour (RCA), Bilal Biyat (KAC), Salaheddine Akkal (ASFAR), Abderrazak Hamdallah (OCS) que suivent avec trois buts Ibrahim Ouchrif (OCK) et Zakaria Hadraf (DHJ). Vous savez quoi ? Même dans les deux buts, aucun joueur étranger ne figure.
Allez ! Cette journée s’est soldée par cinq victoires dont trois réussies en déplacement, œuvres du RCA, de l’ASFAR et de l’OCS et deux nuls pas blancs. 21 buts ont été inscrits. Tant que nos attaquants sont pour ainsi dire d’attaque, on en redemande ! A la prochaine!
...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages

    Menu