Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Amar Saadani, secrétaire général du FLN, prend encore une fois la défense de Chakib Khelil. Il demande ouvertement sa réhabilitation en tant que cadre de l’Etat victime d’un «complot» du DRS. Saadani exige également la réhabilitation de l’ensemble des cadres injustement incarcérés. L’Algérie, dit-il, a perdu des milliers de compétences en raison de l’injustice dont elles ont été victimes. A cet effet, il veut que ces gestionnaires soient réhabilités et amnistiés en urgence. C’est lors d’une rencontre du parti à laquelle des ministres, des députés et des militants ont pris part pour débattre des dispositions contenues dont la nouvelle Constitution que Amar Saadani a évoqué la question des cadres objets d’une purge et d’une injustice et de Chakib Khelil victime, quant à lui, d’un complot mené par le DRS. C’est une autre occasion pour Saadani de régler ses comptes avec Ahmed Ouyahia (qui était à l’époque des faits à la tête du gouvernement) et aussi avec le DRS qu’il accuse d’être le commanditaire des enquêtes et des faux rapports contre les cadres en question. «De faux rapports ont été élaborés contre ces cadres, blanchis plus tard par la justice. Ces compétences, dont Chakib Khelil, doivent être réhabilitées dans leur droit et dans la société. L’Etat doit se réconcilier avec ces cadres. Ils doivent réintégrer leurs postes de travail», insiste Amar Saadani, qui trouve scandaleux leur mise à l’écart. Pour lui, la nouvelle Constitution, qui instaure «une deuxième République», devrait rendre justice à ces cadres dont certains ont fui le pays à cause du terrorisme. Invité à révéler leurs noms, Saadani n’en citera aucun, à l’exception de celui de Chakib Khelil, mais il croit savoir que leur nombre avoisine les 4500 cadres qu’il faudrait réhabiliter. Ces derniers temps, le secrétaire général du FLN tente, par tous les moyens, de dédouaner Chakib Khelil qu’il présente comme l’homme le plus intègre et le mieux indiqué pour diriger Sonatrach. Amar Saadani n’a pas dérogé à la règle et s’en est pris, comme d’habitude, à l’opposition qu’il qualifie d’«opposition de salon dont la seule préoccupation est de prendre le pouvoir». Saadani n’a pas ménagé son allié au pouvoir, le RND dirigé par Ahmed Ouyahia, et les soutiens au chef de l’Etat : «Le président Bouteflika n’a pas besoin de gens qui applaudissent ses réalisations. Ces gens doivent savoir que la politique de la complaisance ne sert à rien.»

Source

Démotivés par le manque d’avantages particuliers, notamment la prise en charge des frais de transport, les médecins spécialistes exerçant à Tamanrasset, dont 90% sont originaires du nord du pays, menacent de déserter cette wilaya du Grand-Sud. Selon le président du Conseil des médecins spécialistes auprès de l’établissement public hospitalier de la ville, Elias Akhamok, «90 médecins sont concernés par cette situation. Les EPH de Tamanrasset et d’In Salah risquent une véritable catastrophe avec l’éventuel départ de ces médecins. Des mesures incitatives doivent être entreprises pour les persuader de rester». La fin de la promotion tarifaire proposée par Air Algérie n’est pas sans motiver la décision de départ partagée, selon notre interlocuteur, par nombre de professionnels de santé qui en appellent au ministère de tutelle pour conclure des accords avec les compagnies nationales de transport aérien, à l’instar des autres institutions publiques qui bénéficient d’une réduction de 50%. «Beaucoup de médecins qui dépensent leurs économies en un seul voyage familial envisagent de plier bagage. Il faut savoir que la nouvelle loi de la santé arrête la durée du service civil à 3 ans partout en Algérie. Alors, je ne vois pas l’intérêt de quitter le Nord pour Tamanrasset qui manque cruellement de moyens autant que de spécialistes, dont les ophtalmologues et les neurochirurgiens. Exemple : un interniste qui est là depuis 8 ans a consommé sa rétribution en achetant seulement trois billets d’avion pour lui et ses deux enfants. Malheureux», regrette notre interlocuteur. Pour plus d’explications sur ce point qui risque de faire échouer la stratégie mise en place des années durant par le département de Boudiaf pour une meilleure couverture sanitaire de la population du Grand-Sud, nous avons contacté le directeur local de la santé et de la population, Amar Bensenouci. Ce dernier affirme n’avoir aucune doléance dans ce sens. Néanmoins, il a rappelé que «la direction prend en charge une fois par an tous les frais de transport des médecins et leur famille conformément à la réglementation en vigueur». Du côté de la délégation régionale d’Air Algérie, on a appris que la promotion tarifaire n’a pas été annulée, mais est en attente de validation. Pour ce qui est de l’augmentation du prix du billet de transport, notre source a assuré qu’il y avait eu «un réajustement par erreur produit lors du dernier paramétrage tarifaire. Sinon, Air Algérie n’a pas augmenté ses tarifs». 

Source

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages