Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le taux de participation aux élections locales à Blida a été relativement faible cette année. Il n’a été que de 34,10% pour les APC et 33,64% pour l’APW, d’après les résultats préliminaires. Le taux dans la commune de Blida ne dépassait pas les 22% de participation. C’est le FLN qui a eu le plus de voix pour l’APW et dans la plupart des communes de la wilaya dont Blida, à l’exception de quelques APC comme Beni Tamou où Ahd 54 a carrément créé la surprise en raflant 15 sièges sur les 19. Les habitants du chef-lieu de wilaya (commune de Blida) espèrent désormais plus de stabilité dans leur mairie. Une assemblée qui a été secouée par plusieurs scandales, ce qui avait entravé la bonne gestion de la ville des Roses pendant plusieurs années. Rien que durant le précédent mandat (2007/2012), cinq maires ont pris les commandes de la commune de Blida au lieu d’un, puisque trois ex-maire de ce mandat avaient des démêlés avec la justice. En dehors du fort taux d’abstention, les élections communales se sont déroulées, dans la wilaya de Blida, dans un climat caractérisé par de nombreuses irrégularités. Au niveau du centre des Frères Lamri à Mouzaïa, des sympathisants de partis en lice ont utilisé des mégaphones, appelant, chacun de son côté, les électeurs à opter pour leurs listes respectives. Au niveau du centre Abdelkader Méziane, toujours dans la même commune, des fidèles du FLN ont tenté, le jour du scrutin à midi, de distribuer des repas aux encadreurs, vite empêchés par d’autres partisans, étant donné que la mission incombe à l’administration. Des candidates n’ont pas hésité, quant à elles, à accoster à l’entrée des centres des femmes pour leur transmettre la consigne de vote pour le parti dans lequel elles sont inscrites. Dans la commune de Beni Tamou, des partis politiques accusent la formation de Faouzi Rebaïne, Ahd 54, parti majoritaire à l’actuel mandat, de jouer le jeu de la «corruption» et d’essayer de manipuler l’électorat moyennant de l’argent....

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages