Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Dans la deuxième wilaya du pays avec un nombre d’électeurs (91 5055 inscrits), le scrutin a été émaillé par des incidents, entre autres affrontements et tentatives de fraude. Ainsi, la rivalité entre les citoyens d’Aït Nawel et Beni Khaled (nord de la wilaya) a poussé les électeurs à brûler les urnes du centre de Beni Khaled (daïra de Bouandas). Des sympathisants de l’Alliance nationale républicaine (ANR) de Beïda Bordj (daïra d’Aïn Azel) ont saccagé la kasma FLN de la localité. L’on apprend par ailleurs que de graves affrontements ont éclaté entre les représentants et sympathisants de certaines formations au centre de vote, Kermiche de Belaa (daïra de Bir El Arch). Pour rétablir l’ordre, il a fallu, nous dit-on, l’intervention d’un groupe d’intervention des forces de l’ordre. Une tentative de fraude d’un chef de centre de Aïn Touila, (un centre suburbain), dépendant de Aïn El Kébira, chef-lieu de daïra, situé à 27 km au nord de Sétif, a été signalée. Les dépassements de certains partis ont fait l’objet de nombreuses réserves. La wilaya a enregistré un taux de participation de 46,32% pour les communales et 44,93% pour l’assemblée de wilaya. Avec un taux de 30,41%, l’antique Sitifis enregistre le plus faible score de la wilaya où des formations sont en ballottage dans de nombreuses municipalités. Avec uniquement 18 sièges le FLN devra sceller des alliances pour diriger l’APW de 55 membres.  ...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages