Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
En animant hier le forum du journal Liberté, Houda Iman Feraoun, ministre de la Poste et des TIC, s’est voulue la plus franche possible en abordant les grands dossiers de son secteur. Elle a évoqué une pénurie de modems de la 4 G/LTE due à un problème de gestion, mais reconnaît aussi des «dépassements, car la direction générale d’AT ne peut pas être derrière les 22 000 travailleurs d’Algérie Télécom et les obliger à être honnêtes». Elle a plaidé pour l’itinérance et le dégroupage, mais cela ne peut être fait qu’avec la promulgation d’une nouvelle loi sur les TIC. «L’itinérance pourra résoudre le problème des zones non couvertes, car en multipliant les antennes relais, on bafoue l’environnement. Et puis ce sont des devises qui sortent. Cela permettra d’optimiser les moyens et d’avoir une meilleure qualité de service, mais il n’est pas question aussi de porter atteinte à la santé financière des opérateurs», dira-t-elle. Est-ce que le MPTIC est satisfait des opérateurs, notamment ceux de téléphonie mobile ? La ministre veut éviter toute polémique à ce sujet, se contentant de dire : «On n’a enregistré aucune défaillance des cahier des charges, certains opérateurs ont voulu accentuer le rythme de déploiement de la 3G ; l’ARPT a décidé de modifier le cahier des charges et a donné son accord de principe.» Les opérateurs et autres investisseurs privés sont interpellés pour investir davantage dans le secteur des TIC ; il y va non seulement de leur «droit» mais aussi de leur «devoir», dans une conjoncture économique sur laquelle pèsent des «menaces», a affirmé Mme Feraoun. Interpellée sur les doléances récurrentes des citoyens quant à la mauvaise qualité des services, la ministre a assuré que l’effectif et l’envergure de l’opérateur public Algérie Télécom (AT) «ne sont pas en mesure de couvrir correctement un territoire aussi vaste que l’Algérie». Concernant Algérie Poste, elle affirme que sa réorganisation est vitale pour qu’elle devienne plus rentable et offre de meilleures conditions de travail. La ministre exclut toutefois toute augmentation de salaire dans l’immédiat, car si elle devait le faire, «elle risque de mettre la clef sous le paillasson». Concernant le projet de la banque postale, «rien n’empêche sa faisabilité, mais ça ne se fait pas en quelques mois, certaines expériences montrent qu’un projet de cette envergure peut durer de 2 à 5 ans. Je ne peux donner aucune échéance tant que l’étude n’est pas achevée». Algérie Poste a acquis récemment une grande quantité de distributeurs automatiques de billets (DAB), mais a fait remarquer un intervenant, ils sont souvent en panne. Mme Feraoun explique cela par «des raisons d’organisation et de manque de formation du personnel. Il y a aussi des pannes non signalées». La gestion du courrier reste catastrophique, car le parc automobile de l’opérateur est vieux et il n’y a pas assez de facteurs, la plupart étant proches de l’âge de la retraite.  Concernant ses visites inopinées – où elle a d’ailleurs mis fin aux fonctions de certains éléments – elle affirme que ce n’est pas de la politique spectacle ou une manière de faire de l’activisme devant les caméras. Pour elle, «ce n’est pas un limogeage abusif ou pour humilier qui que ce soit : il y a des responsables qui me donnent de fausses informations. Par ces visites et la médiatisation, ces mêmes responsables savent maintenant qu’ils peuvent être dénoncés, je ne suis pas là pour entendre de belles histoires, la vérité, je la connais…» La ministre reconnaît que le débit d’internet est mauvais et fluctuant : «L’Algérie a investi beaucoup d’argent dans la fibre optique et la mise à jour des équipements, mais le territoire est vaste.» Mme Feraoun a délivré un ultime message : «Les TIC, ce ne sont pas le téléphone et internet, je considère les TIC comme le réel moteur de la croissance, et le projet en cours de révision de la loi inhérente au secteur vise à adapter la législation au caractère évolutif des nouvelles technologies.»  

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages