Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le glissement du taux de change du dinar se poursuit lentement mais sûrement, dans un contexte de crise qui s’installe dans la durée. Cette semaine, les cours du dinar ont une nouvelle fois plongé. Sur la ligne de cotation spot pour le change commercial, le taux de change de la monnaie nationale face au billet vert a crevé un nouveau seuil à la baisse pour atteindre les 106,182 DA pour un dollar à l’achat et les 106,197 DA pour un dollar à la vente. Idem pour la cotation du dinar face à la monnaie européenne. La monnaie nationale était ainsi cotée à 118,6796 DA pour un euro à l’achat et 118,7282 DA pour un euro à la vente.  La chute du dinar est devenue ainsi le symptôme le plus apparent de la crise et  ne va pas être sans conséquences sur le rythme de l’inflation et, par conséquent, sur le niveau général des prix. La tendance se confirme ainsi. Rappelons dans ce sens que la Banque d’Algérie a précisé, dans sa dernière note de conjoncture, que le cours moyen du dinar a enregistré une dépréciation de 22% face au dollar au premier semestre 2015, comparativement à la même période de 2014. Cela ne semble pourtant pas émouvoir plus que cela les responsables de l’autorité monétaire, qui insistent sur le fait que «le taux de change effectif réel du dinar algérien à juin 2015 reste apprécié par rapport à son niveau d’équilibre de moyen terme, en situation d’élargissement du différentiel d’inflation et de tensions sur les marchés des changes».

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages

    Menu