Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Vingt cinq (25), vétérinaires atteint de brucellose, « appelée également la fièvre de Malte ndlr), ont été hospitalisés ces derniers jours au niveau de l’établissement hospitalier Mohamed Boudiaf de Bouira.   Mobilisés dans le cadre de la campagne de vaccination de cheptel, après l’apparition en août dernier de cette zoonose, touchant le cheptel bovin, les vétérinaires, s’étant en contact direct avec les bêtes, ont contracté la brucellose, a t-on appris auprès de sources hospitalières. Les vétérinaires se disent lésés et abandonnés, arguant le faut qu’aucune autorité ne s’est inquiétée de leur situation. « Nous avons accompagnés les services sanitaires dans le cadre de cette campagne lancée contre la propagation de la maladie. Nous avons passé trois jours au niveau du l’établissement de santé de Bouira, sans aucun responsable ne daigne s’enquérir de notre état de santé », a regretté un médecin vétérinaire, affirmant que les moyens de prise en charge sont inexistant. « Les médecins traitant nous ont prodigué un traitement pour une durée de 42jours », ajoute un autre en soulignant au passage que les médicaments prescrits par les médecins traitant sont excessivement chers et introuvables en pharmacie. Chose réfutée par le chef de service de prévention de la direction de santé de la wilaya, (DSP), Omar Hammadi qui a souligné que dix vétérinaires seulement ont été admis et quitté l’établissement de santé en question. Selon lui « les vétérinaires ayant contracté cette maladie n’ont pas pris les mesures préventives après le lancement de cette campagne ». « Nous avons recensé dix vétérinaires et qui ont tous quittés l’hôpital », a-t-il indiqué. Interrogé sur la pénurie de médicament soulevé par les médecins vétérinaires, M Hammadi a nié en bloc ces allégations, arguant le fait, qu’il existe trois schémas thérapeutiques recommandés pour traiter les patients atteint de brucellose. Par ailleurs, la même source a confirmé que 35 personnes atteintes de brucellose ont été recensées au niveau de la wilaya de Bouira depuis l’apparition de la maladie en août dernier dans les communes de Taghzout, Ain Bessem et El Hachimia Par ailleurs, les vétérinaires ont soulevé qu’ils n’ont pas accès aux droits de prestations en nature des assurances maladie au niveau de la caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (Casnons) sous prétexte que la brucellose n’est pas classé parmi les maladies professionnelle.    

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages