Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Le groupe italien Sacmi mise sur un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros pour l’année 2015 en Algérie. Le groupe italien Sacmi, leader mondial dans la fabrication des usines complètes pour les céramiques, les emballages de l’alimentation et des industries d’automatisation, mise sur un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros pour l’année 2015 en Algérie, a annoncé avant-hier son directeur général, Pietro Cassani. Le groupe dispose déjà d’un important portefeuille clients activant dans la fabrication de céramiques, d’articles sanitaires, de vaisselles, de briqueteries et de produits rouges. Afin de renforcer sa présence dans le pays, le groupe entend ouvrir un bureau de liaison en 2016, a ajouté le patron du groupe lors d’une rencontre organisée au siège de l’ambassade d’Italie à Alger, en présence, entre autres, d’hommes d’affaires dans le secteur du BTP. La firme veut aussi investir en Algérie à travers l’implantation d’une filiale mais demeure réticente, en raison du climat des affaires jugé contraignant. Le directeur général de la firme a d’ailleurs pointé du doigt la règle 51-49% relative à l’investissement étranger. «La tradition chez Sacmi est d’avoir la majorité. Nous respectons cette réglementation, mais nous souhaitons qu’elle soit révisée», a commenté Pietro Cassani. Fondée en 1919, la firme italienne Sacmi a réalisé un chiffre d’affaires global de 1,4 milliard d’euros en 2014, dont 80% réalisés à l’export. Le groupe, qui emploie 4000 personnes, investit chaque année 40 millions d’euros, notamment dans la recherche et le développement. Sacmi s’appuie surtout sur son centre de recherche et de développement pour la conception de nouveaux procédés céramiques et de la fourniture d’une assistance technique dans les locaux des clients en Italie et partout dans le monde. La multinationale a plus de 80 entreprises dans 28 pays, les usines de production, les entreprises de distribution et celles de services contrôlées par la société mère à Imola, dans le nord de l’Italie. En Afrique, où sa présence est jugée importante, Sacmi a implanté de nombreuses filiales (Tunisie, Maroc, Egypte, Afrique du Sud et Kenya). Présent à la rencontre, l’ambassadeur d’Italie en Algérie, Michele Giacomelli, a relevé que le groupe Sacmi est l’une des entreprises italiennes les plus dynamiques dont le développement est orienté vers l’international avec une vocation portée sur la production de richesses et la création d’emplois. Evoquant les relations «historiques» entre l’Italie et l’Algérie, l’ambassadeur a exhorté les entreprises des deux pays à nouer des partenariats productifs «gagnant-gagnant».

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages