Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Annoncée il y a plus d’un mois, la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la wilaya de Tizi Ouzou, a incité les responsables locaux à retrousser leurs manches. Toutes les directions de wilaya sont mobilisées afin de procéder à de multiples opérations de nettoyage et d’embellissement de la cité qui accueillera M. Sellal, demain, parée de ses plus beaux atours. C’est ainsi que de nombreuses entreprises privées, du bâtiment notamment, ont été sollicitées pour terminer plusieurs projets. La cadence des travaux s’accélère, facteur temps oblige, pour donner une nouvelle image à la capitale de Djurdjura. Scindés en plusieurs équipes, les agents de la commune, auxquels se sont joints ceux des entreprises publiques et privées, travaillent d’arrache-pied pour être fin prêts le jour J.Des projets ont été mis en service en un temps record, comme la trémie de Oued Aïssi qui a été ouverte par le wali, alors qu’elle est quasiment bâclée en raison de la précipitation dans sa réalisation. Il est utile de souligner que depuis l’annonce de la venue de M. Sellal, la ville ne connaît ni problème d’eau potable ni coupure d’électricité. Tout est rentré dans l’ordre. Par ailleurs, une délégation du gouvernement s’est réunie, hier, avec les cadres de la wilaya à l’effet de mettre sur pied le programme de la visite du Premier ministre. Ce dernier inspectera plusieurs projets structurants dont a bénéficié la région, comme le futur stade olympique qui accuse un énorme retard dans sa réalisation alors que sa réception est prévue pour avril 2014. Les travaux de ce complexe sportif vont au ralenti, ce qui retardera, à coup sûr, sa mise en service de quelques années. D’ailleurs, dernièrement, lors de son déplacement sur les lieux, le wali de Tizi Ouzou avait suggéré, aux entreprises chargées de la réalisation du projet, un renforcement quantitatif des effectifs et des moyens matériels ainsi qu’un volume de travail plus accéléré. Ainsi donc, la visite de M. Sellal pourra certainement débloquer la situation et permettra à ce projet tant attendu par la population locale de connaître une nouvelle cadence des travaux afin d’être réceptionné dans les meilleurs délais. Le Premier ministre inspectera aussi d’autres chantiers, comme celui de l’extension du pôle universitaire de Tamda, dans la commune de Ouaguenoun, ou celui de la modernisation de la voie ferrée, un projet lancé depuis presque une décennie. Il donnera aussi le coup d’envoi des travaux du téléphérique qui reliera la ville des Genêts à Redjaouna, comme il procédera à l’inauguration d’une partie de la rocade nord de Tizi Ouzou. La classe politique ne voit pas sous le même angle les objectifs de cette visite. Du côté du RCD, le sénateur Mohamed Ikherbane estime que «la visite du Premier ministre est un non-événement» car, selon lui, la Kabylie est dans l’attente plutôt d’un changement radical du système et non dans le replâtrage tel que pratiqué par l’équipe gouvernementale. Pour Saïd Lakhdari, député du FLN, cette visite «démontre l’intérêt et l’attention qu’accordent les autorités centrales à notre wilaya qui a un passé historique et patriotique. Nous espérons que cette visite tant attendue par les populations puisse participer à l’impulsion de la dynamique de développement économique et répondre aux aspirations de notre wilaya, qui est devenue un chantier à ciel ouvert». Il convient de noter que la visite de M. Sellal dans la wilaya de Tizi Ouzou intervient dans un climat de tension dans plusieurs localités où les citoyens entreprennent des actions de protestation pour réclamer des conditions de vie décentes. Des sièges d’APC et de daïra sont fermés par des villageois, notamment à Illilten, Agouni Gueghrane et Ouaguenoun.  ...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages