Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Les hallaba (contrebandiers) siphonnent la production nationale de carburant. Le phénomène a pris des proportions tellement alarmantes qu’il a provoqué une réunion interministérielle pour examiner les voies et les moyens de le freiner. En effet, les autorités communiquent pour la première fois une estimation des quantités de carburant transportées en dehors des frontières est et ouest. «25% de la production nationale de carburant sont gaspillés et exportés illégalement aux frontières», a indiqué le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, lors d’une conférence de presse animée, hier, à Aïn Defla en compagnie de son collègue du Commerce, Mustapha Benbada. Le ministre rappelle, dans ce sens, la tenue, récemment, d’un conseil interministériel pour examiner la pénurie de carburant dans les wilayas frontalières. A l’issue de ce conseil, explique-t-il, des mesures ont été arrêtées pour tenter de juguler ce trafic. Parmi ces mesures, dit-il, il y a des mesures sécuritaires pour contrecarrer les contrebandiers. «Le phénomène de contrebande de carburant est désormais un problème tant sécuritaire qu’économique», explique-t-il, avant d’énumérer les autres décisions prises en vue de lutter efficacement contre ce phénomène. Daho Ould Kablia cite notamment la saisie de tous les moyens de contrebande du carburant, des biens des contrebandiers et d’autres mesures au niveau des stations Naftal. Afin d’illustrer l’ampleur de ce phénomène, le ministre explique que la «wilaya de Tlemcen consomme plus de carburant qu’Alger». Pour rappel, plusieurs wilayas de l’ouest du pays ont connu une pénurie d’essence, de gasoil et des files ininterrompues se sont constituées aux alentours des stations-service dans plusieurs villes. En réaction à cette situation et pour tenter de lutter contre ce phénomène, le wali de Tlemcen a signé, dernièrement, un arrêté plafonnant les ventes de carburants à 500 DA, pour les véhicules utilitaires, et à 2000 DA pour les camions, contre 10 000 DA précédemment.    ...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages