Choose your language

News (10)

Les discours extrémistes français ou la guerre totale.
Ceux qui n'ont que le mot guerre à la bouche, doivent avoir l’honnêteté de penser le mécanisme dans sa globalité. Pour saisir afin que les actes de guerre sont divers et variés. Condamner
Quand la République frappe, mutile et tue ses propres enfants
C’est fait, l’Assemblée nationale a modifié les règles de l’élection présidentielle, les petits candidats sont « out »
C’est cela qu’ils appellent la démocratie? Dans les changements, non seulement les candidats n’ont plus l’obligation de rendre public les 500 signatures, et le temps de parole équitable ent
Dons à Tsahal : Une baisse d’impôts pour le contribuable français
Elle avait souligné qu'il s'agissait là «d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère».
Faire un don à l'armée israélienne permettrait
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
France : installation d’un Etat policier (partie 1).
Procédure d’exception sans état d’urgence.
Jean-Claude Paye, sociologue, auteur de

Connexion

?
?
Alerte rouge. L’Office national de météorologie (ONM) indique qu’une canicule affectera ce week-end le nord du pays. Une hausse sensible des températures est attendue vendredi et samedi sur les régions du nord, du centre et de l’est du pays, où le mercure pourrait atteindre 40°, selon les prévisions de l’Office national de météorologie. Dans les régions de l’intérieur du pays, les températures varieront entre 35° et 40°, précise la même source. Elles pourraient enregistrer, vendredi, un pic de 42° à Relizane, Mascara, Guelma et Souk Ahras, ajoute-t-elle. Concernant les régions du Sud, l’ONM prévoit des températures allant de 40° à 46°. Le mercure pourrait atteindre les 48° sur l’axe Ouargla-In Salah-Adrar, selon elle. Il ne dépassera pas les 35° sur le Hoggar et le Tassili. Attention à la déshydratation ! Les services de la Protection civile ont intensifié les actions de prévention. «Toutes nos équipes sont en alerte», explique le lieutenant-colonel Achour, chargé de l’information à la direction générale de la Protection civile. Des consignes sont diffusées pour sensibiliser les personnes, notamment les plus vulnérables et celles encourant le plus le risque de déshydratation, c’est-à-dire les personnes âgées et les enfants et les malades chroniques. Les services de la Protection civile recommandent à la population de rester chez-soi et de limiter les déplacements durant les périodes d’intense chaleur. «Nous conseillons aux gens de se déplacer de préférence tôt la matinée ou en début de soirée. Ce conseil est valable aussi pour ceux se déplacent en véhicule dépourvus d’équipement de climatisation», souligne l’officier de la Protection civile. D’autres conseils donnés par ces services : «Eviter les travaux pénibles.» Il est fortement conseillé de maintenir les volets des fenêtres et les portes des maisons fermés, «tant que la température ambiante à l’intérieur est inférieure à celle de l’extérieur. Il est également préférable d’éteindre, si ce n’est pas nécessaire, les lampes électriques qui sont une source de chaleur», précise M. Achour. Les services de la Protection civile mettent en garde contre la fréquentation des lacs et des barrages pour se rafraîchir. «Depuis le début du mois de Ramadhan, 17 personnes ont trouvé la mort dans ces étendues d’eau. La vase et la fatigue sont autant d’éléments qui conduisent les nageurs à une mort certaine», précise notre interlocuteur. De son côté, docteur Idir, médecin à l’établissement hospitalier spécialisé de Zéralda, recommande aux personnes âgées, les jeûneurs en particulier, de se conformer aux recommandations de leur médecin. «Les personnes âgées sont plus assujetties au risque de déshydratation, d’où la nécessité de boire beaucoup d’eau. Pour cette période de jeûne, ces personnes doivent impérativement prendre l’avis du médecin en compte pour savoir si elles sont en mesure d’observer le jeûne», explique le même médecin. Eviter de sortir entre 11h et 16h, rester au frais et rester attentif à tout signe de malaise ou de déshydratation sont autant de conseils fournis par le spécialiste qui appelle à prendre au sérieux les signes d’étourdissement et de grande faiblesse qui sont les signes de déshydratation. Docteur Idir recommande aussi de s’enquérir de l’état des personnes vulnérables vivant seules et de veiller à les mettre à l’abri.  ...

Categories

ZemZem Community

Muslim dating website and social network.

GET STARTED NOW.
CONTACT INFO
  • access_time 24/7 Service
  • email contact@zemzem.fr

    Languages