Les enseignants contractuels se rassemblent à Alger.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Les enseignants contractuels reviennent à la charge. Cette fois, en tenant un sit-in devant l’annexe du Ministère de l’Education Nationale à Ruisseaux (Alger), mercredi 1er février. Cette action intervient une semaine après les rassemblements tenus devant les directions de l’éducation. Ils étaient près de 75 enseignants venus de plusieurs wilayas à répondre à l’appel. « À l’issue de notre rassemblement, nous avons été reçu au ministère », nous a déclaré un enseignant contractuel. «Tout en reconnaissant notre droit à la titularisation comme décidé par le président », poursuit notre interlocuteur. «Encore une fois, ils nous ont fait comprendre que le ministère de l’Education veut finir avec la politique du bricolage dans le recrutement des enseignants». L’enseignant contractuel nous assure que «nous l’avons bien compris notre tutelle tergiverse». Ainsi «nous enseignants contractuels risquons de recourir à des actions encore plus radicales» a-t-il conclut.    ...